Intel est dans la ligne de mire de l'Etat de New York

Par
Le 05 novembre 2009
 0
000000b400722874-photo-logo-intel-3.jpg
Après Dell, Intel est dans la ligne de mire du procureur général de l'Etat de New York, Andrew Cuomo. Celui-ci accuse la société de Santa Clara, Californie, « de corruption et de coercition » pour maintenir sa domination sur le marché des semi-conducteurs.

Une plainte a été déposée mercredi. Cuomo cite des courriels internes, y compris un email dans lequel Paul Otellini, pdg d'Intel, et Craig Barrett, alors président du conseil d'administration de la société, se seraient déclarés prêts pour « le Jihad » si certains fabricants d'ordinateurs optaient pour les produits de son concurrent AMD.

Interrogé par MarketWatch, Chuck Mulloy, porte-parole d'Intel, a vivement réagi : « ni les consommateurs qui bénéficient de prix plus bas et de plus d'innovation, ni la justice ne profiteront de la décision de déposer plainte », a-t-il déclaré. Avant d'ajouter : « Intel va se défendre ». Qui en douterait ?

02418868-photo-ny-state.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top