La version PC de Dragon Age : Origins retardée (MàJ)

04 novembre 2009 à 14h55
0
Voici une nouvelle qui ne va pas faire que des heureux, surtout parmi les possesseurs de PC qui attendent avec une impatience non feinte un certain Dragon Age : Origins d'Electronic Arts. En effet, en raison de retards liés à des problèmes de fabrication, cette version accusera 14 jours de retard et ne sortira pas le 5 novembre prochain comme prévu mais bien le 19 novembre, en même temps que la version Playstation 3. Les heureux propriétaires d'une Xbox 360, quant à eux, pourront dès le 5 novembre se ruer chez leur revendeur préféré pour se procurer leur exemplaire.

Mais tout n'est pas noir heureusement car dès le 5 novembre, la version PC pourra tout de même être obtenue en téléchargement direct à cette adresse sur le store d'Electronic Arts, ou à celle-ci si vous voulez en plus Titan Quest. De même, ce désagrément n'affecte pas la version collector PC.

Mise à jour : Suite à un communiqué de presse d'Electronic Arts que nous venons de recevoir, nous y apprenons à la fin que la version PC de Dragon Age : Origins arriverait en fin de compte le 12 novembre et non le 19, date réservée pour la version Playstation 3.



012C000002557594-photo-dragon-age-origins.jpg
012C000002557582-photo-dragon-age-origins.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 14h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Quel est le meilleur service de SVoD pour vos films et séries du week-end ?
PlayStation : plus de 40 jeux et DLC devraient bientôt être disponibles sur Steam
Le gouvernement américain suspend (définitivement ?) le ban de Xiaomi
Voiture électrique : quelle solution de recharge choisir ?
Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?
Avis Coinhouse (2021) : une plateforme crypto sécurisante mais encore trop lacunaire
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Haut de page