Tile-GX : des processeurs à 100 coeurs pour 2011

Agée de seulement cinq ans, la société américaine Tilera Corporation compte bien se frayer un chemin vers le marché des processeurs pour serveurs avec son dernier produit, le TILE-Gx, un processeur pouvant compter jusqu'à cent coeurs d'exécution. D'abord pensé comme un coprocesseur, chargé d'épauler le ou les CPU principaux sur des tâches bien particulières, il pourrait également être utilisé seul, en toute indépendance, au sein de serveurs ou d'appliances (applications spécifiques autonomes) tels qu'un pare-feu d'entreprise, une station d'encodage vidéo ou comme socle d'une station de transmission sans fil.

Les puces TILE-Gx, qui succèdent aux processeurs 32 et 64 coeurs déjà vendus par Tilera, pourront donc compter de 16 à 100 coeurs d'exécution. Chacun d'entre eux est capable de traiter des instructions 64 bits et dispose de caches de premier (32 Ko) et de second niveau (256 Ko) dédiés. L'ensemble des coeur est relié par un maillage en deux dimensions, baptisé iMesh, comme un fameux logiciel de P2P.

D'après Tilera, la solution serait des plus flexibles, puisqu'il est possible de faire fonctionner chaque coeur indépendamment (une instance d'un système par coeur) ou au contraire de réunir leurs forces selon le principe du SMP (Symmetric multiprocessing). Si chaque coeur dispose de son propre cache, la mémoire vive du système est partagée par l'intermédiaire de deux ou quatre contrôleurs DDR3 acceptant jusqu'à 1 To de mémoire, de même que les autres ressources de la plateforme.

0190000002546248-photo-diagramme-tile-gx-100-coeurs.jpg

Dans la version haut de gamme, à 100 coeurs, la puce se dote de trois interfaces PCI-Express 2.0, ainsi que d'un module dédié au chiffrement des données et d'un maximum de huit coprocesseurs dédiés à l'analyse et à la gestion du réseau, appelés mPIPE, pour multicore Programmable Intelligent Packet Engine, par Tilera. Il n'est donc pas nécessaire de faire appel à des composants externes de type norhtbirdge / southbridge. L'ensemble est susceptible de fonctionner de façon autonome à l'aide d'un Linux SMP modifié pour tenir compte des spécificités de la plateforme. Le compilateur fourni permettra de faire tourner des applications en C ou en C++.

Proposés en vesions 16, 32, 64 et 100 coeurs, les nouveaux TILE-Gx sont maintenant gravés en 40 nanomètres (contre 90 pour la génération précédente) par TSMC. La fréquence de fonctionnement de la version 100 coeurs variera de 1,25 à 1,5 Ghz. Comptez 1000 dollars environ pour un achat en volume, avec des livraisons prévues pour début 2011.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Haut de page