Chrome 5400E : un coprocesseur graphique chez S3

01 juin 2018 à 15h36
0
L'embarqué, nouvelle corne d'abondance pour S3 Graphics ? Le fabricant, dont les parts de marché dans l'univers PC se réduisent comme peau de chagrin, a présenté vendredi dernier une nouvelle puce 3D, le Chrome 5400E, compatible avec les interfaces de programmation OpenCL et pouvant donc être utilisée comme un coprocesseur. De dimensions réduites (23 x 23mm), le Chrome 5400E offrirait, selon S3 Graphics, des performances intéressantes en 3D ainsi qu'en calculs généraux, associées à une consommation énergétique réduite ainsi qu'à une très bonne durée de vie. De quoi séduire, en théorie, les industries qui recherchent des solutions économiques pour animer leurs appareils. S3 Graphics dit disposer de pilotes pour Windows XP, Vista et 7, mais aussi pour Windows CE et Linux.

Gravée en 65 nanomètres, la puce 5400E est compatible avec les lignes PCI-Express 2.0 1x à 16x et offre la prise en charge de mémoire DDR2 ou GDDR3. Equipée du moteur de décompression vidéo ChromotionHD 2.1, elle prend en charge les formats HD courants (H.264, VC1, MPEG-2 HD, etc.) gère les configurations à deux écrans. Côté 3D, elle est compatible avec DirectX 10.1 et OpenGL 3.1. Avec un rapport GFLOPS / Watt consommé parmi les meilleurs du marché, le Chrome 5400e serait la puce idéale, selon S3 Graphics, pour « combler le fossé entre le PC et l'embarqué ».

012C000002544410-photo-s3-graphics-5400e.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  Dragon Age  est terminé : le point sur la sortie
Carl Icahn, tombeur de Jerry Yang, quitte le conseil d'administration de Yahoo
Les Elfes Noirs gratuitement dans  Blood Bowl
L'Etat entre au capital de Dailymotion via le FSI
Netflix, streaming video, s'offre la PS3 outre-Atlantique
Insolite : quand Linus Torvalds sourit à Windows 7
Halloween : Tremblez avec la logithèque Clubic !
Warpzone 25 - Tecmo prostitue ses héroïnes !
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Revue de Web : Tchaïkovski rencontre Burger King
Haut de page