Un disque Blu-ray conventionnel de 320 Go chez TDK

0
00B4000001523110-photo-le-logo-blu-ray-disc.jpg
On prend les mêmes et on recommence. C'est effectivement au tour du Blu-ray de faire l'objet de nouveaux records successifs, succédant ainsi au DVD, avec des graveurs de plus en plus rapides et des disques d'une capacité de plus en plus importante. La dernière mode en matière de stockage sur support optique est d'empiler un maximum de couches sur un seul disque pour démultiplier sa capacité. Le défi consiste donc à trouver un compromis entre opacité et transparence, afin que le rayon qui sert à lire ou écrire les données puisse traverser mais aussi accéder aux différentes couches.

Un nouveau record vient de tomber avec TDK qui est parvenu à empiler 10 couches de 32 Go chacune sur un seul disque, pour une capacité totale de 320 Go. Il fait tomber son propre record de 200 Go, datant déjà de l'été 2006. À titre de comparaison, on trouve actuellement dans le commerce des disques simple et double couche de 25 ou 50 Go. Pour parvenir à un tel résultat, le fabricant a du améliorer la composition des couches en faisant appel à des matériaux tels que le dioxyde de germanium, le peroxyde de bismuth ou encore un alliage de cuivre et de silicium.

La trouvaille de TDK présente en revanche l'avantage de recourir au même rayon qu'un lecteur de Blu-ray conventionnel, une simple adaptation suffirait à les rendre compatible avec ces disques. Pour autant, la commercialisation de ces disques n'est pas prévue dans un futur proche.

0140000002460694-photo-disque-blu-ray-10-couches-par-tdk.jpg
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page