IFA 2009 "J-1" : les annonces du jour, nos impressions

01 juin 2018 à 15h36
0
Le salon high-tech IFA 2009 de Berlin va ouvrir ses portes dès aujourd'hui, et ce pour une durée de 8 jours. Mais ces deux derniers jours, les quelques 6000 journalistes venus du monde entier à cette occasion ont déjà pu participer à une vingtaine de conférences de presse de différentes marques dont Sony, LG, Toshiba, Philips, Panasonic, HTC ou Samsung. L'occasion pour nous de faire un premier état des lieux des annonces les plus importantes révélant les grandes tendances de ces prochains mois en matière de nouvelles technologies.

0118000002392370-photo-ifa-2009.jpg
0118000002392376-photo-ifa-2009.jpg

« des conférences de presse bondées et des halls encore vides »

Rappelons tout d'abord que l'IFA est un salon certes high-tech mais qui s'est ouvert l'an dernier au « blanc », traitant également de l'actualité de l'électroménager. De quoi remplir même en période de crise les 180 000 m2 de ces imposants bâtiments qui comptent une trentaine de halls. Des halls qui pour certains sont tellement éloignés les uns des autres qu'un réseau de navettes interne à été mis au point pour passer d'une extrémité du salon à l'autre. Détail intriguant, à quelques heures seulement de l'ouverture de l'IFA, la plupart des halls étaient en fin de journée encore... en construction et donc désespérément vides, les produits n'étant pas tous mis sur un présentoir et les stands eux-mêmes n'étant pas tous montés.

Sony : cap vers la 3D et les services Internet sur les télévisions
Les annonces ont pourtant déjà été nombreuses, à commencer par Sony qui s'est renforcé dans les services de widgets pour diffuseurs TV de sa gamme Bravia et qui a surtout annoncé la sortie dès l'année prochaine de télévisions et d'ordinateurs portables capables d'afficher des contenus en trois dimensions. Déjà lancée depuis quelques années au Japon, la technologie de TV en 3D devrait donc s'inviter dans les foyers européens dès la fin de l'année 2010, pour un prix encore non annoncé. A noter qu'il faudra être équipé de lunettes dédiées pour visionner ces contenus 3D, Sony ne travaillant pas pour l'heure sur des technologies auto-stéréoscopiques.

Panasonic : écrans 3D et compact qui a tout d'un reflex
Du côté de Panasonic, les annonces ont également été nombreuses. Comme le système « Full HD 3D » de la marque qui permet depuis un écran plasma et via un lecteur blu-ray spécifique de visionner des contenus 3D en portant là aussi des lunettes dédiées. A l'occasion de sa conférence de presse, Panasonic a montré cette technologie sur un écran plasma de pas moins de 103 pouces, le tout en 1080p. En plus du Lumix « DMC-GF1 », un compact à objectif interchangeable qui enregistre des vidéos en 720p, ce sont également un rétro projecteur Full HD, le PT-AE4000, et de nouveaux diffuseurs qui ont été mis en avant. Faisant partie de la gamme « V10 NeoPDP », ils ont une taille de 58 et 65 pouces et proposent le Full HD, le 600 Hz, la technologie « Viera Cast » pour télécharger du contenu web, un contraste de 2,000,000:1 et enfin une certification audio THX.

Philips : des prototypes d'écrans 3D 21:9
Philips a tenu une conférence de presse pour annoncer principalement... des prototypes de diffuseurs à défaut de réelles nouveautés. Ici encore, on parle d'un écran 3D, de 56 pouces cette fois, et surtout doté d'une résolution dite « cinéma » de 21:9. Un prototype de lecteur Blu-Ray 3D était également de la partie. Parallèlement à cela, Philips a présenté sa 3ème génération de diffuseurs « Aurea » dotée d'une technologie LED, le tout toujours avec une compatibilité Ambilight. Dans les diffuseurs de cette gamme a été montré une TV de 42 pouces Full HD avec une fréquence de rafraichissement de 100 hz, un récepteur DVB-T, DVB-C, 5 prises HDMI, le WiFi, une prise Ethernet et une compatibilité DLNA. A noter tout de même deux autres nouveautés chez Philips : une « SoundBar » avec système Ambisound, lecteur Blu-ray, dock optionnel iPod, son surround 7.1 et DoubleBASS, et un adaptateur récepteur/émetteur HD TV sans fil permettant, sur le papier - ou plutôt dans les airs - de transmettre un signal HDMI. Gérant le 1080i ou 1080p avec des vidéos HD jusqu'à 30 images par seconde, son prix sera de 600 euros.

0118000002392372-photo-ifa-2009.jpg
0118000002392374-photo-ifa-2009.jpg

Samsung : des netbooks à la pelle
Le sud-coréen Samsung n'a pas tenu une mais deux conférences de presse. La première pour faire le point sur les parts de marché de la marque dans le secteur des TV LED et de la téléphonie mobile, la seconde pour aborder plus particulièrement celui des ordinateurs portables. C'est ainsi le successeur du netbook NC10, le N140, qui a été officiellement dévoilé. Un modèle moins évolué techniquement, le N130, est également proposé avec un haut-parleur mono et une batterie légèrement moins performante. Dans le même temps, 3 autres ordinateurs portables ont fait leur apparition : les X420 (14 pouces), X520 (14,6 pouces) et X120 (11,6 pouces). Outre leurs caractéristiques techniques classiques (WiFi, Bluetooth, processeur dual-core CULV, lecteur de carte mémoire, prise HDMI), ils intègrent tous (sauf le X120) une batterie 6 cellules pour une autonomie annoncée de 9 heures en utilisation classique. Ou 6 heures en mode vidéo.

Toshiba : où comment passer du HD-DVD au Blu-Ray
Malgré avoir voulu, sans succès, démocratiser le format HD-DVD, Toshiba se fait aujourd'hui une raison et adopte officiellement le Blu-Ray sur une nouvelle gamme de produits. On retrouve un ordinateur portable, le Satellite P500, avec un écran de 18,4 pouces (1920 x 1080 pixels), une prise HDMI, un processeur Core 2 Duo, 4 Go de mémoire RAM et 500 Go de disque dur. Mais on retrouve également et surtout la BDX2000, une platine Blu-Ray de salon qui sera commercialisée en novembre pour 250 dollars. Elle est compatible avec le BD-Live 2.0, le Regza Link, le 1080p à 24 images par seconde et enfin le son Dolby True HD / DTS-HD Master Audio. Pour terminer, Toshiba a présenté la JournE, une tablette multimédia tactile.

LG : des télévisions sans cadre... ou pas
C'était enfin au tour du sud-coréen LG Electronics de présenter ses nouvelles télévisions, les SL8000, SL9000 et LH9000, annoncées comme ne possédant pas de cadre. Seul problème, si les bordures entourant leur écran sont effectivement légèrement plus petites que sur un diffuseur classique, ces TV sont encore loin d'être totalement dépourvues d'un cadre. Les LH9000 proposent une technologie LED, un contraste de 5,000,000:1 et un taux de rafraichissement de l'image de 200 hz, le tout pour des dimensions de 42 et 47 pouces. Les SL9000 intègrent le LED, un taux de contraste de 3,000,000:1 et une fréquence de 100 Hz. Pour une taille de 42 et 47 pouces toujours. Les SL8000 proposent un écran LCD classique, quatre tailles d'écran (32, 37, 42 et 47 pouces) et 100 Hz (sauf les modèles 42 et 47 avec 200 hz). LG a enfin levé le voile sur le « W63 », un moniteur Full HD de 23 pouces qui propose le « Thru mode », un contraste réel de 1,000:1, un temps de réponse de 2ms, deux prises HDMI et une fonction image dans l'image (picture in picture).

015E000002392368-photo-lg-borderless.jpg

Rendez-vous demain pour le résumé des annonces qui seront faites ce vendredi.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le TG01 de Toshiba passe à Windows Mobile 6.5
Henri Moché :
Cure de jouvence en vue pour l'Android Market
  World Of WarCraft  lance le changement de faction
Le moteur Bing se tourne vers le communautaire
Toshiba lance une tablette multimédia pour la maison
Samsung N140 : successeur du NC10 sous Windows 7
IFA 2009 : des widgets interactifs pour les géants de la TV
Une mission Création et Internet en parallèle d'Hadopi
  NFS : Shift  , le tracé de Willow Spring en vidéo
Haut de page