Le jeu Clodogame dans la ligne de mire du gouvernement

01 juin 2018 à 15h36
0
02386392-photo-clodogame.jpg
Venu d'outre Rhin, le jeu vidéo Clodogame, édité par la société Fabflut ne semble pas au goût de tout le monde, notamment de Benoist Apparu, secrétaire d'État chargé du Logement et de l'Urbanisme. Ce dernier souhaite en effet, que les services juridiques du ministère fassent fermer le jeu au plus vite.

Le jeu Clodogame consiste à incarner un Sans-Abris traînant dans les rues de Paris et au fur et à mesure de l'évolution du jeu, de finir ses beaux jours dans le château de Versailles. Au fil de l'histoire, le joueur doit ainsi s'acheter un pitbull, constituer sa propre bande de copains, apprendre à écrire et à jouer d'un instrument de musique, mendier au coin de la rue mais également affronter des bandes rivales tout en repérant des demeures abandonnées pour y passer ses nuits. Le site Internet précise : « pour devenir un vrai clodo, garde ta conso de boissons à l'oeil. Fais gaffe : en buvant trop, tu te mènes à la ruine ! ».

Interrogé par nos soins, Jean-Baptiste Bertrand, porte-parole de la firme Fabflut, explique : « nous sommes critiqués de tous les côtés par des personnes qui pointent du doigt la violence du jeu. Pourtant ce n'est qu'une toute petite partie de l'histoire. Ce n'est pas un jeu de violence, c'est un jeu de stratégie, les gens ont tendance à l'oublier ». La société n'aurait pas encore été contactée par les autorités françaises. M. Bertrand précise qu'en aucun cas ce jeu ne se moque des Sans-Abris ni ne souhaite dresser de caricature. « Il y a des jeux bien pires », explique-t-il, avant d'ajouter : « effectivement notre côté un peu piquant c'est l'alcool mais si nous avions voulu être méchants nous aurions pu faire bien pire. Encore une fois, c'est un jeu de stratégie ».

Sur le forum officiel, cette polémique alimente les discussions, et l'utilisateur Bob affirme ainsi : « Je pense que ce jeu est une très bonne chose car il permet de pointer du doigt un problème de société (et la bien sûr l'Etat se défend). Ce jeu ne va pas conforter l'idée toute faite que l'on a des SDF, ni forcément la changer puisqu'on sait très bien que ce jeu.. est un jeu. », il ajoute : « en y réfléchissant quelques secondes c'est évident, vous pensez vraiment qu'un SDF réussit à trouver 40 tickets de métro en 10 minutes et les revendre ? Essayez déjà d'en trouver un utilisable dans Paris, vous allez y passer un moment »

Lors de sa sortie en Allemagne le jeu avait créé une polémique similaire mais cette dernière se serait révélée plus positive que négative. Le pays compte aujourd'hui 2 millions de joueurs contre 20 000 en France, 500 000 en Pologne et 50 000 en Espagne. Reste à savoir si le Ministère du Logement et de l'Urbanisme obligera la société Fabflut à fermer Clodogame en France ou si ce dernier profitera une nouvelle fois de cette polémique.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vol d'identité : la banque centrale US touchée ?
eBay revend Skype pour 2,75 milliards de dollars
Canon EOS 7D : nouveau reflex expert, réponse à Nikon
Windows Mobile 6.5 : lancement le 6 octobre
3 logiciels de montage vidéo grand public en test
En France, le parti pirate brigue son premier mandat
Des images de  Haunted  viennent nous hanter
AT&T, l'exclusivité de iPhone est-elle décevante ?
Avec Venduoo, LaPoste s'attaque.. aux PagesJaunes
Oracle Database 11g R2 s'offre en ligne
Haut de page