SiRFstarIV : CSR dévoile une puce GPS ultra sensible

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000002324240-photo-puce-sirfstar-iv.jpg
Quatre ans après la sortie des premières puces GPS SiRFStar III de la société américaine SiRFStar Technology, c'est une puce équipée d'un nouveau moteur de recherche de satellites qui est aujourd'hui dévoilée. Nommée « SiRFstar IV », elle est nettement plus sensible, se payant le luxe de mieux fonctionner en intérieur et d'être active plus rapidement. Exit les temps de latence nécessaires avant de capter 3 satellites pour démarrer une navigation.

Et cette fois, fort du rachat de SiRF en mars, c'est en marque CSR que cette puce GPS va voir le jour. Quelles différences par rapport aux dernières puces SiRFStar III de la marque ? L'utilisation d'une fonction baptisée « SiRFaware » qui lui permet d'être constamment à l'écoute des satellites qui nous entourent, le tout sans consommer beaucoup de batterie - via un mode veille - et sans nécessiter de connexion à des réseaux mobiles. Dans le même temps, le « SiRFStar IV » est capable de détecter les perturbations liées aux autres technologies sans fil pour optimiser son flux GPS.

La première puce à exploiter cette fonction se nomme « GSD4t » et vise à équiper à la fois les téléphones mobiles et les autres produits technologiques nomades comme des appareils photo numériques, des consoles portables ou des caméras. Elle est dotée d'une sensibilité GPS de -160 db - sans utilisation de réseaux mobiles - et ne consomme que 8 mW, c'est à dire 2,5 fois moins que les puces SiRFStar III d'aujourd'hui. Occupant à peine 20 mm2, elle possède un temps de démarrage à froid de 35 secondes et un temps de démarrage à chaud de moins d'une seconde. Elle est compatible avec les terminaux sous Android, Windows Mobile et Linux.

000000C802324252-photo-puce-sirfstar-iv.jpg
000000C802324254-photo-puce-sirfstar-iv.jpg

« Une puce GPS destinée aux produits mobiles »

« Je suis très satisfait du lancement de cette nouvelle technologie révolutionnaire, et ce peu temps après avoir fusionné nos activités avec SiRF », précise Joep van Beurden, le CEO de CSR. En conséquence, contrairement aux autres puces GPS qui doivent être éteintes quand elles ne sont plus utilisées, la puce de CSR est tout le temps active, tout en ne consommant qu'entre 50 et 500 micro ampères. Enfin, signalons que le « SiRFStar IV » fonctionne en interaction avec les capteurs sensoriels et les accéléromètres des produits mobiles via une suite de développement spécialement mise au point pour mieux en tirer partie.

L'architecture SiRF GSD4t est déjà disponible pour les partenaires constructeurs de terminaux mobiles de CSR. Leur production en masse devrait avoir lieu en octobre, les premiers produits mis sur le marché en étant équipée devant voir le jour en début d'année prochaine.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung : 1 GHz et 45 nm pour un processeur ARM
Etude : 36% des internautes sont des pirates
Google cède sa part dans AOL pour 283 M$
Telltale illustre les deux derniers  Wallace & Gromit
L'iPhone va (enfin) s'inviter en Chine
Ubisoft repousse Splinter Cell, Ghost Recon, I Am Alive
Google Voice n'a pas droit de cité sur l'iPhone
Net rebond sur le marché des cartes graphiques
Visite à l'expo Retrogaming - 30 ans de jeux vidéo
Veiled : le darknet de HP simplifié
Haut de page