Akoya Mini E2076 D : un nettop Ion chez Medion

Alexandre Laurent
23 juillet 2009 à 10h26
0
00B4000002316212-photo-nettop-medion-akoya-mini-e2076-d.jpg
Medion, qui évoquait récemment l'arrivée prochaine de son premier netbook à processeur AMD, annonce cette semaine un nouveau nettop, ces ordinateurs de bureau à bas prix et à l'encombrement réduit. Baptisé Akoya Mini E2076 D, il est pour sa part équipé d'un processeur Intel, l'incontournable Atom, ici doublé du chipset Ion de NVIDIA. Equipée d'un maximum de 2 Go de mémoire vive et d'un disque dur de 320 Go, cette machine devrait donc se révéler comparable, sur le plan des performances, à l'Aspire Revo d'Acer.

Cet Akoya Mini E2076 D est par ailleurs équipé d'un port Ethernet gigabit, du WiFi, de six ports USB 2.0. Il devrait venir accompagné de Windows Vista édition familiale premium, en attendant Windows 7, dès le mois de septembre, à un prix compris entre 300 et 500 euros, en fonction de la configuration retenue (mémoire, disque dur, processeur simple ou double coeur, etc.). Pour plus d'informations sur la plateforme, retrouvez notre dossier consacré à l'Atom N330 ainsi qu'à la puce Ion de NVIDIA.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top