Les configurations requises pour Champions Online

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
20 septembre 2018 à 14h35
0
Un temps développé pour le compte de 2K Games, Champions Online a rejoint le catalogue Atari lorsque ce dernier a fait l'acquisition de ses créateurs, les Californiens de Cryptic Studios. Aujourd'hui, et alors qu'Atari semble toujours se préparer pour une sortie le 1er septembre prochain, nous en savons plus sur les configurations requises pour s'essayer à ce jeu de rôle massivement multijoueur.

Publiées sur le site officiel du jeu, les configurations en question sont assez précises et, en définitive, assez raisonnable... Notamment en ce qui concerne l'espace disque exigé : alors que les pointures du genre dépassent largement les 10 Go, le titre de Cryptic se contente de la moitié. Mais trêve de bavardage et précisons simplement, pour finir, que le bêta test ouvert du jeu est toujours prévu pour la mi-août.

Configuration minimale requise
  • Windows XP / Windows Vista / Windows 7
  • Processeur (CPU) simple-cœur 2,5 GHz / double-cœur 1,8 GHz
  • 1 Go de mémoire vive
  • Carte graphique GeForce 7800 / Radeon X700 ou Intel Graphics avec un CPU double-cœur
  • 5 Go d'espace disque disponible

Configuration recommandée
  • Windows XP / Windows Vista / Windows 7
  • Processeur (CPU) double-cœur 2 GHz
  • 2 Go de mémoire vive
  • Carte graphique GeForce 8800 / Radeon HD3850
  • 5 Go d'espace disque disponible



012C000002258536-photo-champions-online.jpg
012C000002258546-photo-champions-online.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Logitech G9x, G13, G19 et G35 en test sur Clubic
Patch v1.5 de  The Witcher  : contenu et fin des DRM
Brevet : Nintendo, Apple, Sony en procès
  Bionic Commando  : le 17 juillet sur PC (MàJ)
Une billetterie sans contact pour le métro de Séoul
Wikipedia s'offre officiellement en version mobile et smartphones (iPhone, Android)
Nouveaux détails et photos pour les GeForce 40 nm
Mitterrand :
Étude : croissance du spam par URL raccourcies
Radios en ligne et maisons de disques s'entendent
Haut de page