Un GPU deux fois plus puissant pour NVIDIA Ion 2 ?

Romain Heuillard & Julien Jay
03 juillet 2009 à 14h56
0
00A0000002072388-photo-logo-nvidia-ion.jpg
Si la solution Ion est promise à un beau succès d'estime, à défaut d'un succès commercial faute d'ordinateurs l'intégrant, NVIDIA ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Bien qu'il préfère rester très discret quant au successeur de ce chipset, qu'il espère bien vendre, des informations sur Ion 2 lui auraient récemment échappé.

NVIDIA aurait ainsi mis l'accent sur la puce graphique intégrée à sa solution, véritable point fort par rapport aux solutions concurrentes de son rival Intel. On passerait alors de l'équivalent d'une GeForce 9300M dotée de 16 unités de calcul à un GPU plus puissant épaulé par au moins 32 shader units. Les logiciels et les systèmes d'exploitation (comme Mac OS X Snow Leopard ou Windows 7) tirant parti d'une technologie de GPGPU n'en seront que plus efficaces. La consommation électrique et la dissipation thermique ne devraient pas changer, laissant présager le passage à une gravure plus fine.

La solution NVIDIA Ion 2 devrait être lancée au quatrième trimestre 2009, sans plus de précisions. Une date qui laisse songeur puisqu'à cette époque Intel devrait déjà commercialiser sa seconde génération de processeur Atom, Pinetrail, qui intégrera une partie du chipset dans le processeur. Et peu de temps après, début 2010, Intel devrait lancer la première version avec GPU intégrée de son Atom. S'il ne fait que peu de doute qu'Ion 2 sera plus performant en terme graphique que cette future génération d'Atom, son intérêt se limitera vraisemblablement à la seule 3D. Pas sûr que le nombre d'images par seconde soit le paramètre le plus important à l'achat d'un netbook !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
scroll top