Des disques 3,5 pouces alimentés par USB chez HP

25 juin 2009 à 18h01
0
000000F002268016-photo-hp-smartsave-simplesave-desktop.jpg
Alors que la plupart des fabricants suivent le cheminement inverse, Hewlett Packard est entré dans le domaine du stockage par la grande porte en commercialisant d'abord des serveurs de stockage en réseau par le biais de sa gamme MediaSmart Server sous Windows Home Server. Le leader de l'informatique mondial se lance aujourd'hui dans le stockage conventionnel en dévoilant une gamme de disques durs externes baptisée « SmartSave ».

000000F002268018-photo-hp-smartsave-simplesave-portable.jpg
Celle-ci est déclinée en deux familles, avec deux disques durs « SimpleSave Portable » de 2,5 pouces d'une part, dont les capacités s'échelonnent de 320 à 500 Go, et deux disques « SmartSave Desktop » de 3,5 pouces d'autre part, de 1 ou 2 To. Ces derniers présentent la particularité de se satisfaire d'une alimentation par port USB, alors que les modèles de 3,5 pouces ont habituellement recours à un encombrant transformateur externe.

Dépourvus de ventilateur et garantis deux ans, ils sont livrés avec un logiciel permettant de réaliser des sauvegardes sur plusieurs ordinateurs. Ces disques durs sont attendus aux Etats-Unis au mois d'aout et pourraient bien traverser l'atlantique. Les modèles de 320 Go, 500 Go, 1 To et 2 To y seront commercialisés 120, 150, 150 et 330 dollars.
Modifié le 18/09/2018 à 15h12
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top