Plus de précisions sur S.T.A.L.K.E.R. : Call Of Pripyat

16 juin 2009 à 11h03
0
C'est à l'occasion d'une entrevue avec nos confrères de pcgames.de que Oleg Yavorsky, en charge des relations publiques chez GSC Game World, est rentré dans les détails de S.T.A.L.K.E.R. : Call Of Pripyat. Voici brièvement résumé ce qu'il en est ressorti.

La configuration requise, que nous vous avons communiquée dans cette brève, tient compte de la moyenne des configurations possédées par les joueurs de S.T.A.L.K.E.R. : Clear Sky. C'est en tout cas avec cette configuration moyenne à l'esprit que ce nouvel épisode a été conçu. Le jeu utilisera DirectX 10 pour de nombreux effets et sera basé sur le moteur X-Ray Engine 1.6. DirectX 11 pourrait être supporté si le temps de développement le permet.

Dans cet opus, les missions ne seront plus générées aléatoirement par le jeu, mais toutes prévues dès le départ par les concepteurs. L'aspect jeu de rôle sera un peu plus poussé avec notamment de nombreuses améliorations pour les armes et armures. Cette dernière se décomposant désormais en deux partie : torse et tête. Les relations sociales avec les personnages non joueurs seront également plus riches. Par contre il ne sera pas possible de conduire soi-même des véhicules. Ces derniers seront pilotés par un personnage non joueur. Il sera aussi possible de dormir pour récupérer de la santé et éviter les affrontements de nuit avec des créatures bien plus actives.

Tout commence alors qu'une mission est envoyée pour récupérer le site de Tchernobyl. Mais les événements se précipitent et toute trace de l'hélicoptère disparaît. Vous êtes alors envoyés sur place pour mener l'enquête sur cette disparition. Il va falloir coopérer avec les différentes factions. La ville de Pripyat sera le principal lieu d'action et sa modélisation est très proche de la véritable ville.

Aucune date de sortie ferme et définitive n'est pour le moment confirmée pour S.T.A.L.K.E.R. : Call Of Pripyat.

Terminons sur S.T.A.L.K.E.R. 2 et sa possible utilisation du CryEngine 3. Pour Oleg Yavorsky, tout cela n'est que pure rumeur.

012C000002136900-photo-s-t-a-l-k-e-r-call-of-pripyat.jpg
012C000002080406-photo-s-t-a-l-k-e-r-call-of-pripyat.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 14h35
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top