Freescale va supprimer 800 emplois à Toulouse

01 juin 2018 à 15h36
0
00F0000002039008-photo-composant-freescale.jpg
Le groupe américain de semi-conducteurs Freescale a aujourd'hui annoncé qu'il supprimerait 800 emplois en France d'ici à 2011. C'est une importante unité de production implantée à Toulouse, employant un total de 1 700 personnes, dont 700 ingénieurs et cadres, qui sera fermée. Cette usine, l'une des moins modernes, est toutefois décrite par le groupe comme « un site clé de recherche et développement ».

L'essentiel des puces électroniques produites par Freescale sont destinées au secteur automobile, particulièrement touché par la crise économique, mais le groupe envisagerait malgré tout de cesser totalement la production de puces pour téléphones et autres dispositifs portables. Le directeur général de Freescale France, Denis Blanc, promet toutefois de « trouver une solution pour chacun des 800 salariés impliqués dans la fabrication de puces ».

Freescale s'orienterait-il à l'instar de son concurrent ST Microelectronics vers le fabless, un modèle consistant à sous-traiter la production qui a joué des tours à plus d'une entreprise ? Que restera-t-il en effet dans quelques années à ces concepteurs qui confient tour à tour à une minorité de fabricants, TSMC par exemple, leur savoir-faire ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les business angels français ont investi 60 millions d’euros en 2008
Portrait d'entreprenaute : Véronique Torner, Alter Way
Résultats : Logitech commence mal 2009
ad:tech - Isabelle VEIL, IV Development :
Serveurs : GlassFish disponible sur le nuage d'Amazon
Acer veut entrer dans le top 5 mondial des fabricants de smartphones
Poignée de captures pour  Runaway : A Twist Of Fate
ad:tech - Stefan Wirth :
Les profits d'eBay baissent de 22% au 1er trimestre
Etude : les pirates achèteraient plus de musique
Haut de page