🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Live Japon : applications nippones pour iPhone

01 juin 2018 à 15h36
0
Les Japonais ne sont pas des fanatiques de l'iPhone d'Apple, tant s'en faut, mais cela n'empêche nullement le développement au Japon de nombreuses applications dédiées à ce terminal puisqu'elles sont généralement aussi compatibles avec le baladeur iPod Touch autrement plus populaire. Du coup, la logithèque nippone iPod/iPhone s'enrichit quotidiennement, qui s'adresse non seulement aux Nippons mais aussi, en partie, aux japonisants du monde.

0140000002000090-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

Passons sur les jeux universels signés Konami et autres gros studios de développement pour mettre cette fois l'accent sur des outils moins connus à l'étranger et qui reflètent bien les attentes et habitudes particulières du public japonais.

Parmi les applications qui trouvent le plus preneur au Japon, on remarque d'emblée celles ayant trait à la météo, au transport, à l'éducation, à l'information et à la vie pratique de manière générale.

Le temps qu'il fait dehors et son évolution sont une préoccupation permanente pour tous les peuples, mais plus encore pour les Japonais à qui l'on offre des prévisions d'une précision et d'une exactitude souvent bluffantes. L'agence privée Weathernews se démarque notamment en exploitant intelligemment les nouvelles technologies avec des mode d'information innovants, notamment à destination des PC et téléphones portables. Elle transforme aussi malicieusement ses abonnés en autant de sources de renseignement pour peaufiner ses informations en temps réel.

000000A002000094-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000096-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

Les services sur portables suivent le rythme des saisons. En mars et avril, place aux informations sur les pollens puis à l'éclosion des fleurs rose pâle et blanches des cerisiers. Cet événement, qui scelle le printemps, est chéri des Japonais depuis la nuit des temps. En famille, entre amis et avec les collègues, chaque année, ils festoient et se soûlent dans les parcs et jardins, sous une pluie de pétales.

Les Nippons, aussi adorateurs des "sakura" (cerisiers) qu'accros à leur "keitai denwa" (téléphone portable) s'inscrivent tous les ans par dizaines de milliers pour être prévenus, sélectionnant au préalable plusieurs lieux parmi les 600 les plus réputés pour "hanami" (admirer les fleurs). Le moment venu, ils reçoivent automatiquement un message pour chacun des emplacements retenus, du genre : "C'est la bonne période pour aller admirer les fleurs au parc Yoyogi", avec en prime la météo prévue au lieu mentionné et des photos probantes, le tout grâce à la contribution de volontaires.

Pour iPhone/iPod Touch, Weathernews a conçu une application gratuite spécifique qui donne, sous une forme visuelle des plus lisibles, la météo heure par heure, quartier par quartier, avec une fiabilité qui ne cesse de surprendre. Couleur du ciel, température, vitesse du vent, probabilité de précipitations, carte et animation de vues par satellite, séquences vidéo prises par des webcams terrestres, rien ne manque. Sur l'iPhone aussi, la cartographie précise de l'évolution de la floraison des cerisiers est disponible place par place, cartes interactives animées à l'appui, avec photos adressées par les riverains que l'on peut faire défiler une à une, tel un parcours virtuel dans les allées fleuries.

Les Japonais, filles et garçons de tous âges, ne s'en lassent pas. « La météo et les événements saisonniers sont très importants pour nous. Nous admirons la nature même si elle se montre ici très capricieuse. Au Japon nous mesurons fréquemments quels peuvent être les perturbations et dégâts occasionnés par un typhon ou des chutes de neige massives », confirme un journaliste japonais, admiratif des services de Weathernews.

000000A002000154-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000156-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

Outre les fantaisies du ciel, les Japonais doivent aussi compter avec les furies du sol qui ne cesse de trembler. Là encore, les moyens de se tenir informés (sites de l'agence de météorologie nationale, médias, etc.) sont nombreux et très consultés. Du coup, il existe aussi une application particulière pour iPhone/iPod Touch, "kyou no jishin" (les séismes de jour) qui recense toutes les secousses enregistrées sur le territoire nippon et dans les fonds sous-marins alentour, le jour même et la veille.

Généralement, il n'y en a pas un seul, mais plusieurs, et ce quotidiennement. Le Japon totalise en effet quelque 10 000 secousses telluriques chaque année, dont une partie seulement sont perceptibles par l'homme. L'archipel, qui est situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, subit 20% des séismes les plus violents (magnitude supérieure à 6 sur l'échelle ouverte de Richter) recencés chaque année sur Terre.

000000A002000102-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000104-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

Aussi scrutées que la météo sont les informations sur les transports. Les Japonais sont très mobiles, ceux qui résident en ville (c'est-à-dire la majorité) se déplacent le plus souvent en trains et métros, nombreux, fréquents, sûrs, fiables, propres et ponctuels. Comme tous les horaires de toutes les rames de toutes les lignes ferroviaires (trains intra-muros, inter-urbains, métros, grandes lignes) et bus sont publiés par les compagnies (plusieurs opèrent dans les mêmes lieux), des logiciels permettent de planifier un trajet à la minute près.

Il y a des centaines et des centaines de gares dans la conurbation de Tokyo et de multiples façons d'aller d'un point A à un point B. Reste à trouver le moyen le plus rapide ou le moins cher ou celui qui compte le moins de changements. Impossible de choisir assurément et rapidement sans ces moulinettes capables d'étudier les différentes combinaisons en deux temps trois mouvements et de présenter les résultats en fonction des critères choisis et facteurs variables (incidents, suspension temporaire, etc.) pris en compte en temps réel.

000000A002000170-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000110-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

Les Ekitan, Jorudan et autres prestataires, qui proposent depuis des années ce type d'outils sur PC et téléphones portables, n'ont pas manqué le coche pour la plate-forme iPhone/iPod Touch. Les points forts et faiblesses de chaque appli sont allègrement commentés par les utilisateurs. Ces outils presque indispensables sont sans doute ceux qui avec les jeux suscitent le plus de réactions. Révélateur. Les fournisseurs répondent aux requêtes en améliorant sans cesse leurs produits qui en plus d'être bigrement bien faits sont aussi ludiques.

000000A002000134-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
 
000000A002000136-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000138-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

Dans le registre de l'information, les gros médias nippons, à l'instar de leurs équivalents français, sont aussi présents sur iPhone/iPod comme ils le sont sur les autres terminaux numériques, tout en restant très attachés à leur support de base et en faisant en sorte de préserver la prévalence de ce dernier.

Les trois gros quotidiens japonais Yomiuri Shimbun, Nikkei Shimbun et Asahi Shimbun ont conçu une application commune, Allatanys, réplique du site internet homonyme, qui permet le "yomikurabe" (lecture comparative) des articles de unes, éditoriaux et traitements d'un même sujet par l'un et les autres. Ils présentent aussi une galerie de photos commentées. Le but est de renvoyer le lecteur vers le site de chacun d'eux, et in fine vers la version papier.

000000A002000114-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000116-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

Le Sankei Shimbun, un autre journal nippon de droite, offre pour sa part l'intégralité de son contenu chaque jour sous la forme d'une application qui affiche chaque page telle qu'elle est en version imprimée et dans laquelle il suffit de zoomer pour lire l'article voulu.

A noter que les journaux japonais revendiquent des tirages à faire tomber en syncope un patron de presse européen ou américain : le Yomiuri (journal généraliste de droite) imprime chaque matin quelque 11 millions d'exemplaires, auxquels s'ajoutent 3 à 4 millions pour l'édition d'après-midi, différente et moins costaude. L'Asahi (centre) sort 8 millions de journaux, sans compter le supplément nocturne, et le Nikkei (économique) tire chaque jour à l'aube à 4,5 millions d'exemplaires et à quelques millions de plus pour la parution différente de milieu de journée.

000000A002000118-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000120-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

Tous sortent aussi le dimanche. Pour maintenir ce niveau exceptionnel et attirer de jeunes lecteurs, ils réalisent aussi des « podcasts » (résumés audio du journal du jour, décryptage d'articles pour le lectorat peu au fait des questions économiques, etc.). Ces émissions régulières se taillent un franc succès sur les plates-formes de téléchargement de programmes à la demande.

Une application très intéressante ("kyou no nakatsuri") permet aussi d'avoir chaque semaine en poche les affiches publicitaires qui présentent le sommaire des magazines hebdomadaires et mensuels. Ces panneaux publicitaires sont généralement pendus au plafond dans les trains et métros, accaparant les yeux de nombreux passagers. Les avoir sur soi est bien plus pratique pour se souvenir d'une revue à acheter parce qu'un titre d'article retient l'attention.

000000A002000122-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

A regarder les palmarès d'applications iPod Touch/iPhone, on constate également que les dictionnaires, encyclopédies, codes pénal et postaux, Constitution, pharmacopée et autres ouvrages de référence (dont certains valent jusqu'à 100 euros), sont également très populaires.

Cela n'étonne guère quand on sait que les Nippons sont depuis longtemps rompus à rechercher un kanji (idéogramme), un mot, une expression, un nom, un événement historique ou une traduction dans un "denshi jisho" (dico électronique), un type d'appareil signé Casio, Sharp, Seiko ou Canon et que possèdent autant les écoliers que leurs grands-parents. Et ce depuis des lustres. Les jeux d'entraînement à la lecture et les programmes d'apprentissage de l'anglais sont également ultra-prisés.

000000A002000112-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000124-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000126-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000128-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

Affamés d'informations, les Nippons sont aussi des gourmets qui sélectionnent leurs lieux de restauration avec le plus grand soin. Là encore, les logiciels sont sollicités et il s'en trouve bien évidemment sur iPhone/iPod, combinés à des outils de localisation et guidage. Ils s'appuient souvent sur le "kuchikomi" (bouche à oreille) ou sur les recommandations de magazines et personnalités. L'un de ces logiciels recense par exemple tous les restaurants cités dans les émissions de télévision, lesquelles sont nombreuses à faire la tournée des popotes pour cuisiner leur menu. On trouve aussi des ouvrages payants sur les champignons et les sushi. Bon appétit.

000000A002000130-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000132-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
000000A002000144-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

Autre passion des Nippons, la photo. Dans ce registre, outre les nombreux logiciels de retouche plus ou moins convaincants, signalons un outil apparu cette semaine et intéressant à plus d'un titre. Il s'agit d'un petit logiciel iPod Touch/iPhone qui permet de commander des tirages des photos stockées dans ces appareils. La firme japonaise de produits et systèmes photographiques Kaga High Tech, associée à son compatriote Jumbo, spécialiste de services de photo, propose gratuitement depuis mercredi 25 mars une application à télécharger sur iPod Touch ou iPhone 3G.

Ce logiciel permet de sélectionner des clichés dans la mémoire du baladeur ou du téléphone et d'en commander des tirages sur papier, sur-le-champ, par réseau sans fil Wi-Fi avec un iPod Touch et/ou liaison cellulaire avec un iPhone. Ces images sont ensuite envoyées par la poste, ou livrées au jour et à l'heure souhaités par un service national de coursiers porte-à-porte. La prestation sera renforcée ultérieurement pour permettre aux clients de récupérer et payer leurs photos dans une des quelque 42 000 supérettes multi-services ("konbini") ouvertes 24 heures sur 24 et présentes en nombre dans toutes les villes et bourgades nippones.

Sans les partenariats que suppose ce service, sans les coursiers servant aussi de tiers de confiance pour le paiement et sans les infrastructures uniques que sont les réseaux de "konbini" cette application n'aurait pas le même intérêt ni les mêmes chances de succès.

000000A002000146-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg

Pour terminer cet article (sans prétention d'exhaustivité) comme on finirait une soirée, lançons "Joysound", une application de Karaoké, un divertissement décidément incontournable ici.

000000A002000148-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
 
000000A002000150-photo-live-japon-applications-nippones-pour-iphone.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Revue de Web : les meilleures vidéos de la semaine
Top du mois de mars avec la logithèque Clubic !
GDC 09 : vidéo gameplay de  Warrior Epic
GDC 09 : récapitulatif vidéo de la troisième journée
Actu de la semaine : du pain, du vin, des dessins
Dialog : le MP3HD, IE8 et TV sur iPhone
Clubic Week : le Best of du début d'année
Mises à jour : Firefox, FileZilla, Gimp, Picasa...
Une démo jouable pour  BattleForge
Haut de page