Intel : bénéfices en baisse de 90% au 4ème trimestre

16 janvier 2009 à 09h43
0
000000B400722874-photo-logo-intel-3.jpg
Les marchés étaient prévenus ! Après avoir lancé deux avertissements sur ses résultats, Intel a vu ses bénéfices chuter de 90%, à 234 millions de dollars, ou 4 cents par action, au quatrième trimestre de son exercice fiscal 2008. Par ailleurs, le chiffre d'affaires du premier fabricant mondial de microprocesseurs a atteint 8,2 milliards de dollars sur le trimestre, contre 10,7 milliards de dollars sur la même période en 2007.

Sur l'année 2008, Intel a généré un CA de 37,6 milliards de dollars, en baisse de 2% par rapport à 2007. Quant à ses bénéfices, ils ont atteint 5,3 milliards de dollars, ou 92 cents par action, sur l'année 2008. Rendus publics jeudi soir, ces résultats sont conformes aux attentes de Wall Street, la faiblesse de la demande ayant affaibli le marché du microprocesseur. Au Nasdaq, le 15 janvier 2009, le titre Intel (INTC) a tout de même gagné 0,21$ pour clore à 13,29$.

La situation reste difficile. En effet, « en raison des incertitudes économiques », la multinationale d'origine américaine n'a pas souhaité communiquer de prévision de chiffre d'affaires pour son premier trimestre 2009.

000000C301864452-photo-intel-bernadette-andrietti.jpg
Interrogée par nos soins, Bernadette Andrietti directrice EMEA d'Intel, se dit globalement satisfaite de ses résultats dans un contexte particulièrement difficile. L'intéressée souligne : « Malgré la crise, les trois premiers trimestres ont été assez bons. Tous les lancements produits prévus ont été fait et nous avons été capable de maintenir une valeur moyenne du processeur malgré la crise. Cela veut dire que ce que nous avons vendu a été bien positionné.

Nous allons continuer nos efforts en matière de réduction de coûts, puisque cela fait plus de deux ans maintenant que la société est en cours de restructuration. Nous avons notamment réduit le nombre d'employés, et nous prévoyons de continuer à optimiser nos coûts avec la réutilisation de nos usines ou encore en se séparant de divisions peu profitables.

Cela fait 20 ans que je travaille chez Intel et c'est franchement la première année que l'on se trouve dans un environnement aussi incertain. Malgré le flou, nous continuerons à innover avec la mise en production du 32nm dans le courant de l'année et la déclinaison de l'architecture Nehalem (Core i7) sur tous les segments du marché. Notre stratégie reste de continuer à investir dans de nouvelles technologies. A ce sujet, notre budget pour l'investissement en rechercher et développement est stable à 5,4 milliards de dollars.
».

Au sujet d'Atom, le processeur à très bas coût d'Intel, Bernadette Andrietti déclare : « Atom représente un marché additionnel. C'est du bonus en ce qui nous concerne et cela répond parfaitement à nos attentes puisqu'il s'agit d'une opportunité de croissance sur un nouveau segment de marché. Du reste, nous réalisons un meilleur profit sur les processeurs Intel Atom que sur les Celeron bas de gamme ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gostai : la robotique et la téléprésence abordables
YouTube passe à la télévision
Panasonic : trois nouveaux compacts très intelligents
Le plein d'images / vidéo pour le  FUEL  de Codemasters
Bitstream Bolt : nouveau navigateur web mobile compatible Webkit en préparation
Des batteries haute capacité pour Blackberry Storm et T-Mobile HTC G1
  Still Life 2  débarquera courant mars
Vers une nouvelle PSP avec écran tactile ?
Vidéos HD : une prise HDMI bientôt disponible pour les baladeurs et mobiles
Une mise à jour « sécuritaire » pour  Pure
Haut de page