Crysis Wars : semaine découverte et patch v1.3

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
17 décembre 2008 à 19h20
0
Non content de publier une nouvelle mise à jour (v1.3) destinée à proposer deux cartes inédites (Gel et Savanne), Crytek et Electronic Arts viennent d'annoncer la mise en place, à compter de demain, d'une semaine de découverte pour le module multijoueur de Crysis Warhead : Crysis Wars.

Afin d'être en mesure de participer, il suffit de se rendre sur le site MyCrysis, de s'y enregistrer et de télécharger le client complet Crysis Wars. Comme le souligne Electronic Arts, « à l'issue de votre enregistrement, vous recevrez une clé unique, générée par le site et sauvegardée sur votre profil, qui vous permettra de jouer en ligne sur tous les serveurs multijoueurs entre le vendredi 19 décembre, 9h (heure du Pacifique), et le dimanche 28 décembre, 23h59 (heure du Pacifique) ».

Parallèlement à cette semaine de découverte, il est donc question d'une nouvelle mise à jour estampillée v1.3. Celle-ci est bien sûr disponible au travers de nos serveurs et il vous faudra télécharger 211 Mo de données pour en profiter. Cette mise à jour corrige quelques bugs mineurs et intègre surtout le pack de cartes spécial Noël, autrement dit deux nouvelles cartes multijoueur inédites : Gel (8 ou 16 joueurs) et Savane (24 ou 32 joueurs).




012C000001642088-photo-crysis-warhead.jpg
012C000001641860-photo-crysis-warhead.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 14h33
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  C&C Alerte Rouge 3  passe en version 1.06
  Dead Space  : fausse censure, vrai marketing...
Microsoft comble la faille critique d'Internet Explorer
Rockstar rempile avec Take-Two jusqu'en 2012
  F.E.A.R. 2  : entre captures et sortie australienne
La garantie des disques durs Seagate réduite à 3 ans
Audiovisuel : la pub sur Internet régie par le CSA
NVIDIA Ion : le chipset GeForce 9400M adapté à l'Atom
  Far Cry 2  : la mise à jour v1.02 est disponible
Le Sénat propose de taxer les gros revenus des plates-formes d’achat/vente
Haut de page