Diskeeper 2009 : nouvelle version du défragmenteur

05 décembre 2008 à 18h42
0
Diskeeper 2009, la toute nouvelle version de l'utilitaire de défragmentation pour Windows, vient d'être annoncé par la société américaine éponyme. Déclinée en plusieurs éditions répondant aux besoins du particulier comme à ceux de grandes entreprises, cette application a pour but d'optimiser les performances des disques durs en ré-organisant physiquement les données sur ceux-ci.

0140000001805586-photo-dk.jpg

La fragmentation est un phénomène qui ralentit la lecture et l'écriture des données sur un disque dur magnétique (courant). Elle survient lorsque les données d'un même fichier sont inscrites physiquement à différents endroits du disque dur, causant des ralentissements, la tête de lecture du disque dur passant son temps à passer d'une zone à l'autre, plutôt qu'à en survoler une seule. Les systèmes de fichiers employés par Windows (NTFS principalement) se contentent d'écrire les données au début du disque dur, au fur et à mesure de l'espace disponible, quitte à séparer les fichiers à différents emplacements. Au fil des suppressions, des copies et des déplacements, de petits espaces se libèrent et se remplissent, créant la fragmentation. Les systèmes de fichiers employés par Mac OS X (HFS) et Linux (EXT3) cherchent quant à eux à inscrire un fichier dans un espace suffisamment grand pour pouvoir l'accueillir en une seule fois.

Sous Windows, la défragmentation est donc un bon moyen d'optimiser son système. Avec Diskeeper 2009, la fonction InvisiTasking, améliorée depuis la version 2008 de l'utilitaire, se charge de défragmenter le disque dur en temps réel, en occupant un minimum de ressources système et en profitant des temps morts pendant lesquels la machine n'est pas utilisée. Les moteurs de défragmentation Titan Defrag Engine et Terabyte Volume Engine, adaptés respectivement à des systèmes de stockage d'entreprises et à des particuliers, permettent de défragmenter un disque dur bien plus rapidement qu'avec l'utilitaire intégré à Windows. La technologie I-Faast quant à elle, désormais en version 2.0, assure un gain de performance supplémentaire sur les fichiers les plus fréquemment utilisés, par un procédé non précisé, qui permettrait selon l'éditeur d'obtenir un gain de 80% en lecture comme en écriture.

00F0000001806046-photo-repr-sentation-d-un-disque-dur-avant-une-d-fragmentation-avec-diskeeper-2009.jpg
00F0000001806048-photo-repr-sentation-d-un-disque-dur-apr-s-une-d-fragmentation-avec-diskeeper-2009.jpg
Représentation d'un disque dur avant et après une défragmentation

Les éditions Home, Home Server et Pro Premier Edition de Diskeeper 2009 sont d'ores et déjà disponibles dans notre logithèque et permettent de profiter de toutes les fonctions du programme sur une période d'évaluation de 30 jours. À des prix s'échelonnant de 30 euros à 100 euros, ils intègrent des moteurs de défragmentation plus ou moins performant et le cas échéant la technologique I-Faast, selon une segmentation décrite sur le site officiel.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
Amazon sous le feu des critiques pour ses nouveaux emballages non recyclables

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top