Nikon annonce le D3x à 24 millions de pixels

01 décembre 2008 à 11h31
0
Nikon a annoncé le D3x, un nouveau reflex professionnel haute définition qui rejoint le catalogue en complément du D3 et qui vient concurrencer l'EOS 1Ds Mark III de Canon ou l'Alpha 900 de Sony. Ce nouveau boitier dispose d'un capteur plein format de 24,5 millions de pixels, une définition deux fois supérieure à celle de son ainé le D3, avec lequel il partage par ailleurs la quasi totalité des caractéristiques.

01796520-photo-nikon-d3x-de-trois-quart.jpg

En dévoilant le Nikon D3, le fabricant nippon avait surpris le monde de la photo en intégrant à son boitier haut de gamme un capteur de seulement 12,1 millions de pixels, une définition proche de celle proposée sur les boitiers d'entrée de gamme. Cette faible définition était néanmoins largement compensée par une capacité à photographier dans des sensibilités jamais atteintes jusqu'alors, pouvant grimper jusqu'à 6 400 ISO en natif et même jusqu'à 25 600 ISO en étendu.

Avec une définition doublée et des microsites par conséquent réduits de moitié, le Nikon D3x s'adresse à d'autres usages (studio, nature) et est quant à lui plus raisonnable avec une sensibilité s'étalant de 100 à 1600 ISO en natif et de 50 à 6400 en mode étendu. La cadence de prise de vue de 5 images par seconde est également légèrement réduite par rapport au D3. Le D3x génère tout de même des fichiers bruts (RAW) de 16 Mo permettant d'obtenir après développement des images TIFF 16 bits non compressées de 140 Mo chacune.

Pour le reste, le Nikon D3x et le Nikon D3 partagent les mêmes spécifications, dont le système autofocus à 51 collimateurs ou l'écran VGA de 3 pouces.

00C8000001796526-photo-nikon-d3x-de-gauche.jpg
00C8000001796524-photo-nikon-d3x-de-haut.jpg
00C8000001796530-photo-nikon-d3x-de-droite.jpg

Voici un rappel de ses principales spécifications :
  • Capteur CMOS plein format (24 x 35,9 mm) de 24,5 millions de pixels (6 048 x 4 032 pixels)
  • Sensibilité de 100 à 1 600 ISO (de 50 à 6 400 ISO en mode étendu)
  • Cadence de 5 vues par seconde
  • Viseur à couverture de 100%
  • Écran VGA (640 x 480 pixels) de 3 pouces
  • Enregistrement sur carte Compact Flash (double emplacement avec modes débordement, sauvegarde ou séparation RAW/JPEG)
Destiné à certains photographes professionnels exigeants, ce boitier sera disponible dès le 19 décembre 2008 au prix de vente conseillé de 7 500 euros. Lancé à 8 650 euros en août 2007, son concurrent l'EOS 1Ds Mark III est aujourd'hui disponible dès 6 780 euros dans notre comparateur de prix.
Modifié le 20/09/2018 à 14h16
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Le jeu de rôle anti-Brexit
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Pampers se lance dans les
Orange lance son
2 Français sur 3 auront accès à la 5G en 2025, selon le patron de l'Arcep
Une faille critique détectée dans VLC Media Player
Finale CAN 2019 : comment regarder le match Algérie vs Sénégal en streaming ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top