Processeur mobile : nouveautés chez ARM et Qualcomm

Par
Le 13 novembre 2008
 0
012c000001765952-photo-qualcomm-snapdragon.jpg
Malgré la suprématie actuelle d'Intel, avec sa plateforme Atom, dans le secteur des netbooks et autres terminaux Internet mobiles, de nouveaux acteurs tentent de tirer leur épingle du jeu avec des solutions similaires.

A commencer par ARM, qui a déployé ses processeurs mobiles dans de nombreux smartphones et dans la dernière tablette Internet d'Archos. La société vient en effet d'annoncer sa volonté de se renforcer dans les netbooks et les MID en s'associant entre autres avec Canonical pour développer une version spécifique de Ubuntu qui exploitera l'architecture ARMv7 de la marque.

Cette dernière est prévue pour tirer partie des processeurs ARM Cortex-A8 et Cortex-A9 pour améliorer d'un côté les performances des terminaux mobiles et pour augmenter leur autonomie et leur fonction d'affichage de vidéos de l'autre. Une alternative à Atom d'Intel en quelque sorte comme le précise Kerry McGuire, la directrice de la stratégie de ARM au webzine laptopmag. « Nous allons nous différencier des solutions concurrentes en gérant des vidéos haute résolution avec un maximum d'économies d'énergie ». La distribution GNU/Linux Ubuntu ARM devrait voir le jour en avril 2009.

Dans le même temps, c'est Qualcomm qui se félicite de l'adoption de sa puce mobile Snapdragon dans plus d'une trentaine de produits... qui devraient voir le jour dans le courant du premier semestre 2009. Acer, Asus, Compal, HTC, Inventec, LG Electronics, Quanta ou Samsung devraient lancer ou simplement assembler de tels produits qui pourront être dotés de différents systèmes, de Windows Mobile à Linux en passant par Android.

Pour rappel, la plateforme Snapdragon de Qualcomm est capable de gérer un processeur cadencé à 1 Ghz (épaulé par un DSP à 600 Mhz) dédié au traitement d'applications, des éléments graphiques 3D, une connectique 3G+, le WiFi, le Bluetooth, la TV Mobile, le A-GPS et l'enregistrement et la lecture de vidéos en haute définition avec une résolution allant jusqu'au WXGA (1280 x 768).

Dernier élément en date confirmant la concurrence dans le secteur des puces mobiles pour terminaux Internet compacts, Qualcomm vient d'annoncer le lancement d'une puce cumulant deux processeurs mobiles pouvant gérer des fréquences jusqu'à 1,5 Ghz. Baptisée « QSD8672 », elle permet toujours de fonctionner sur des terminaux communicants (HSPA+ à 28mbps) en exploitant la plateforme Snapdragon de la marque. Le tout en plus d'un support de la TV mobile, des puces accélératrices 3D, d'un enregistrement de vidéos en 1080p et d'écrans pouvant offrir une résolution WSXGA (1440 x 900). Les premiers exemplaires de cette solution ne sont pas attendues avant le second semestre 2009.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top