Portable à deux écrans dont un tactile chez Fujitsu

04 novembre 2008 à 19h02
0
Tandis que les marchés financiers apprennent la fin de la coentreprise Fujitsu-Siemens, le japonais Fujitsu annonce aujourd'hui aux Etats-Unis le N7010, un ordinateur portable qui présente la particularité d'être doté de deux écrans. Le premier, d'une diagonale de 16 pouces, joue le rôle que l'on attend de lui, à savoir l'affichage de l'interface et du système d'exploitation. Le second est plus inattendu : tactile et d'une diagonale de 4 pouces, il prend place dans la zone qui surmonte le clavier de l'ordinateur, et servira, selon le fabricant, à la visualisation d'une application secondaire ou de diaporamas photo, ainsi qu'aux contrôles d'un lecteur multimédia ou au lancement de nouveaux logiciels.

000000C801750872-photo-fujitsu-n7010.jpg
000000C801750870-photo-fujitsu-n7010.jpg


Hormis ce second écran, avec lequel on suppose que les interactions seront gérées par le biais d'un logiciel dédié, le N7010 se présente comme un (trans)portable de facture assez classique. L'écran 16 pouces adopte un format 16:9 de façon à améliorer le rendu des longs métrages, et l'on disposera en standard d'un lecteur de Blu-ray. Le reste de la configuration s'articule autour d'un processeur Core 2 Duo P8400, cadencé à 2,26 GHz, d'une carte graphique Radeon HD 3470 et de contrôleurs WiFi 802.11n et Bluetooth. On disposera enfin d'une sortie HDMI, d'un lecteur d'empreintes digitales, et d'un pavé tactile (touchpad) sur lequel certains mouvements pourront être interprétés comme autant d'actions différentes.

Uniquement annoncé aux Etats-Unis pour l'instant, le N7010 sera disponible à partir du 10 novembre, à un prix de départ de 1500 dollars.

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page