Europe : la France accusée de favoriser Intel

14 octobre 2004 à 11h01
0
00FA000000074747-photo-logo-intel-pentium-4-ht-mains-bleues.jpg
Au début du mois de juin dernier, nous avions appris que la commission européenne avait ré-ouvert son enquête concernant certaines pratiques qui favoriseraient Intel dans les achats de matériel informatique notamment au sein des administrations (voir cette brève).

Aujourd'hui on apprend que la commission pointe du doigt quatre pays qui violeraient certains règlements de l'Union : la France, les Pays-Bas, la Finlande et la Suède devraient ainsi bientôt recevoir une lettre de la commission en guise d'avertissement, qui les invitera à se soumettre à des réctifications dans les deux mois à venir.

La commission précise que plusieurs pays précisent dans leurs appels d'offres des firmes spécifiques comme "Intel" ou "équivalent Intel". D'autres comme la Suède précisent directement des marques de produits comme Pentium ou Centrino (deux produits Intel). Enfin, la France elle demande des fréquences particulières et spécifiques. L'ensemble de ces pratiques sont contraire à certaines directives contrôlées par l'Union européenne.

La commission a précisé qu'elle allait aussi se pencher, début 2005, sur le cas de l'Allemagne et de l'Italie, deux pays également suspectés d'employer des pratiques similaires.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet