Portables, PC et écrans : nouveautés Packard Bell

Alors que la marque s'est récemment introduite sur le marché des netbooks (voir Packard Bell annonce son netbook à son tour), Packard Bell renforce également sa gamme d'ordinateurs portables, d'ordinateurs de bureau et de moniteurs.

Quoi de neuf pour les notebooks ?

00C8000001646858-photo-packard-bell-bg-46.jpg
Concernant les premiers d'entre eux, on trouve parmi ces nouveaux produits des ultra-portables 12 pouces (la série BG : BG45, BG46 et BG48) et de 1,6 Kg, équipés d'Intel Centrino 2, d'un lecteur de cartes 4-en-1, d'une webcam 1,3 mégapixel et d'un module Wi-Fi 802.11g. Ils sont vendus au prix de 599 euros.

Légèrement plus grands, les EasyNote RS65 et RS66 sont des 13 pouces équipés également d'un Intel Centrino 2. Ils comportent un circuit graphique de type ATI Mobility Radeon, et plus précisément une HD3470 pour le RS65. Ce dernier est par ailleurs mieux pourvu que le RS66, notamment au niveau du réseau (Wi-Fi 802.11n contre 802.11g) et de la connectique (le RS65 dispose d'une sortie HDMI). Tous deux possèdent en revanche une webcam 1,3 mégapixel et un lecteur de cartes 4-en-1. Question prix, ces deux modèles sont commercialisés au tarif de 899 euros.

L'EasyNote TN65 reprend trait pour trait les caractéristiques du RS65, mis à part la taille de l'écran, qui passe à 17 pouces en 16:9, et l'équipement graphique, remplacer par une ATI Mobility Radeon HD3430, compatible DirectX 10.1. Le prix de ce modèle : 799 euros.

Pour ses modèles EasyNote ML61 et SL81, Packard Bell a choisi des processeurs AMD Turion X2. Le premier est un portable au format 15,4 pouces et le second un 17 pouces. Leurs différences ne s'arrêtent pas là, puisque la puce graphique change également d'un portable à l'autre : ATI Mobility Radeon HD3470 pour le premier, HD3650 pour le second, avec 512 Mo de mémoire dédiée. Ces deux modèles ont en revanche en commun de pouvoir contenir pas moins de deux disques durs de 320 Go, et possèdent un port e-SATA, une sortie HDMI, une webcam VGA et un module Wi-Fi (de type 802.11n en option). Un lecteur Blu-ray et une carte tuner peuvent être ajoutés, moyennant finance. L'EasyNote ML61 est disponible pour 599 euros tandis que le SL81 est lui vendu au prix de 699 euros.

Pour être complet, les trois modèles proposés par Packard Bell sont les EasyNote MT85, ST85 et ST86, le premier étant doté d'une dalle 15,4 pouces, les deux suivants d'une dalle de 17 pouces. Tous trois sont équipés d'un processeur de type Intel Centrino 2, d'une carte graphique ATI Mobility Radeon HD3650 avec 512 Mo de mémoire dédiée, et donc de la sortie HDMI qui l'accompagne. Pour chacun de ces modèles, il vous sera possible d'ajouter, moyennant quelques euros supplémentaires, le Wi-Fi 802.11n, une batterie 9 cellules ou une carte tuner. L'Easynote MT85 est vendu 799 euros, le ST85 à 899 euros tandis que le ST86 est lui proposé à 999 euros.

Deux gammes desktop et des machines pour joueurs

00FA000001646862-photo-packard-bell-imax.jpg
Les nouveautés sont moins nombreuses en ce qui concerne les ordinateurs dits de bureau. Le iMax et l'iXtreme sont donc les deux seules annonces de Packard Bell. Le premier est une tour de petite taille (60% plus petite qu'un modèle traditionnel) qui abrite un Intel Core 2 Quad, 4 Go de mémoire vive, un lecteur Blu-ray, 6 connecteurs USB, un port FireWire, un lecteur multicarte, un système audio 7.1 et un tuner TV hybride en option. La puce graphique est fournie par NVIDIA, mais nous n'avons pas plus d'information que celle-ci. Côté logiciels, ce iMax est vendu accompagné de Norton Internet Security, Carbonite, Adobe Photoshop Elements 6, Nero 8 Essentials, Microsoft Works 9 et Need For Speed Prostreet.Disponible dès à présent, le prix de cette machine devrait être de 599 euros, avec un écran 22 pouces de la marque.

L'iXtreme est lui un tour classique proposant les mêmes prestations que son petit frère l'iMax (lecteur de cartes, lecteur Blu-ray, carte graphique NVIDIA -toujours sans plus de précision-, son 7.1, connectique et suite logicielle similaires), et sera proposé accompagné d'un processeur multicœur (dual ou quad-core) d'AMD ou d'Intel. Difficile donc, avec autant de détails, de connaitre les réelles possibilités de l'iXtreme. Son prix lui est bien connu : 599 euros.

Enfin, nous vous l'annoncions au début du mois de juillet, la marque cherche à se trouver une place parmi le marché de niche des joueurs invétérés (ou hardcore gamers). Le iPower X2 viendra donc concurrencer les autres marques spécialisées telles que Commodore mais aussi Acer, avec son Predator. Signalons également le iPower GX, ce portable survitaminé pourrait faire le bonheur des joueurs qui apprécient également la compacité des portables. Au menu un écran 17 pouces, une carte graphique NVIDIA GeForce 9800M GTS* d'un Go de mémoire DDR3 dédié, épaulé par un Intel Core 2 Quad Q9100 et jusqu'à 4 Go de mémoire vive. Avec cet équipement, Packard Bell annonce atteindre plus de 9 000 points à 3DMark06. Le reste de cette configuration se montre également très sympathique : jusqu'à 2 disques de 320 Go en e-SATA, une webcam de 1,3 megapixel, un module Wi-Fi 802.11n, 3 ports USB et un port FireWire ainsi qu'un lecteur 5-en-1... Un lecteur Blu-ray est même prévu en option. Evidemment, pour tenir le choc, une batterie 9 cellules sera nécessaire. Ce portable de compétition sera disponible dès octobre en France pour un prix approchant les 1 500 euros.
  • *Quelques détails sur cette nouvelle puce graphique portable : compatible DirectX 10, elle comporte 64 processeurs de flux contre 96 pour la version GT et 112 pour la GTX, possède une fréquence de 600 MHz pour la puce, de 1 500 MHz pour les processeurs de flux et de 800 MHz pour la mémoire, qui est interfacée sur 256 bits.

Les nouveaux moniteurs de Packard Bell

Finissons avec les nouveaux écrans de la marque, au nombre de quatre. L'un d'eux est un modèle 19 pouces, le Viseo 193 Ws, tandis que les trois autres sont des écrans 22 pouces ; il s'agit des Viseo 223 Ws, Maestro 220 et 220HD. Commençons donc par le plus petit de la gamme, le Viseo 193 Ws. Affichant un contraste de 10 000:1 et un temps de réponse de 5 ms, le 193 Ws disposent d'une connectique VGA et DVI. Son grand frère le 223 Ws possède exactement les mêmes caractéristiques, mis à part la puissance des enceintes intégrées, qui passe de 2x2 W à 2x4 W. Tous deux seront disponibles en novembre de cette année.

Les Maestro 220 et 220HD sont deux écrans très proches, partageant leur temps de réponse (2 ms) et leur contraste (3 000:1). Seule la connectique les différencie donc, le modèle « HD » bénéficiant comme son nom l'indique une entrée DVI, compatible HDCP, ainsi que d'un adaptateur DVI-HDMI. Ces deux modèles sont dès à présent disponibles, le modèle 220 étant proposé au prix de 249 euros. Précisons enfin que tous ces écrans sont au format 16:10.
Modifié le 20/09/2018 à 14h32
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

FLoC, de Google, le traçage sans cookies : cohortes et protection des utilisateurs, nos explications
Détruire un satellite : l'art de la dissuasion militaire en orbite
Test Xgimi Horizon Pro : un vidéoprojecteur 4K polyvalent offrant une belle image
Airbnb et néo-nomadisme : 24% des réservations sont maintenant de plus de 4 semaines
Android 12 : la nouvelle interface se dévoile avant la Google I/O
Ethereum : tour d'horizon et chiffres clés sur l'écosystème de la deuxième cryptomonnaie mondiale
L'Italie condamne Google à une amende de 102 millions d'euros pour abus de position dominante
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : quelles sont les nouveautés de la SVoD en mai 2021 ?
Chute de prix sur les Apple AirPods Pro chez Amazon 🔥
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Haut de page