Mémoire Flash : Samsung voudrait racheter Sandisk

Par
Le 05 septembre 2008
 0
00c8000001484530-photo-sandisk-ssd-64gb-nu-d-mont.jpg
Avec une capitalisation boursière de quelque trois milliards de dollars, Sandisk serait la plus grosse proie à laquelle s'est jamais attaqué Samsung. Actuel numéro un mondial sur le marché de la mémoire Flash, le sud-coréen aurait selon diverses publications financières américaines, dont Bloomberg, manifesté l'intention de se porter acquéreur de son concurrent Sandisk.

Ces velléités de rachat seraient entre autres choses motivées par la perspective de ne plus avoir à verser de royalties à la firme américaine pour les brevets qu'elle détient. Samsung verserait en effet à Sandisk de 400 à 500 millions de dollars pour pouvoir utiliser les technologies concernées.

D'après les analystes d'iSuppli, Sandisk serait aujourd'hui le plus important acheteur de modules de mémoire Flash au monde, des mémoires qu'il se procure auprès de fabricants comme Samsung ou Toshiba pour équiper ses baladeurs, disques SSD et cartes mémoire. La firme n'est pas au mieux : en bourse, son cours a dévissé de 59% depuis le début de l'année. Elle a en outre fait état de pertes s'élevant à 67,9 millions de dollars sur le deuxième trimestre de l'année.

Tout d'abord évoquées par eDaily, une publication sud-coréenne, ces rumeurs de rachat n'ont pas été confirmées par Samsung, dont un représentant a toutefois déclaré qu'un rapprochement était effectivement à l'étude avec Sandisk.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top