Intel lance officiellement sa plateforme Centrino 2

01 juin 2018 à 15h36
0
00DC000001465036-photo-intel-logo-centrino-2-montevina.jpg
Avec quelques semaines de retard sur son planning initial, Intel donne cette semaine le coup d'envoi officiel de sa nouvelle génération de plateforme pour ordinateurs portables, Centrino 2, qui réunit un processeur Penryn gravé en 45 nanomètres, un chipset inédit et compatible DDR3 baptisé Intel 45 Express et un nouveau contrôleur WiFi, compatible avec les spécifications préliminaires de la future norme 802.11n. Ce lancement s'accompagne de l'apparition de cinq nouveaux processeurs Penryn mobiles adoptant un FSB (Front Side Bus) de 1066 MHz, dont un Core 2 Extreme X9100 cadencé à 3,06 GHz. Performances, autonomie et mobilité devraient être les trois piliers de la communication d'Intel lors de la promotion de Centrino 2. Sur le papier, la plateforme ne manque effectivement pas d'arguments. En attendant de voir de quoi il retourne, et comment ce nouveau jeu de composants se positionne face à l'offre Puma d'AMD, tour d'horizon des nouveautés introduites par Intel.

Cinq nouveaux processeurs

Côté processeurs, cinq nouvelles puces double coeur viennent compléter l'offre mobile 45 nanomètres d'Intel, dont la nomenclature évolue légèrement. Le fondeur introduit en effet une nouvelle série, identifiée par la lettre P, et qui désigne des puces affichant une dissipation thermique (TDP, pour Thermal Design Power), de 25 W, contre 35 W pour les processeurs Penryn de la série T. Intel lance donc les P8400 et P8600, respectivement cadencés à 2,26 et 2,4 GHz, affichant 3 Mo de mémoire cache de second niveau, et un FSB de 1066 MHz. Viennent ensuite les P9500 et T9400 (2,53 GHz, 6 Mo de cache L2) et enfin le X9100 qui, avec une fréquence de fonctionnement de 3,06 GHz et un cache de 6 Mo, représente le processeur le plus rapide de l'offre mobile d'Intel, mais offre un TDP de 44 W.

015E000001464996-photo-intel-gm45-et-ich9.jpg


Les principales nouveautés de Centrino 2 sont toutefois à aller chercher du côté du chipset et de son contrôleur graphique intégré. L'Intel Express 45 Chipset vient donc remplacer le vieillissant Express 965, et apporte avec lui la prise en charge du FSB 1066 MHz et de la mémoire DDR3 (jusqu'à 1066 MHz). Les fabricants conservent toutefois la possibilité d'utiliser de la DDR2, moins onéreuse, qui pourra maintenant être cadencée jusqu'à 800 MHz.

GMA X4500HD : nouveau contrôleur graphique

Baptisé Intel GMA X4500HD, le contrôleur graphique mis au point par Intel offrirait pour sa part des performances supérieures d'environ 70% à celles de son prédécesseur, le X3100, sous un logiciel comme 3DMark. Il intègre en outre un moteur de décompression vidéo matérielle, qui permet de décharger le processeur principal de cette tâche lors de la lecture de vidéos haute définition, ce qui aurait là encore un impact sur la consommation énergétique globale de l'ensemble. Emboitant le pas à NVIDIA et AMD, Intel introduit par ailleurs une technologie baptisée « Switchable Graphics » et permettant de basculer d'une carte graphique dédiée au contrôleur intégré dans les situations de mobilité, de façon à minimiser la consommation de la machine et prolonger l'autonomie.

Dernier volet de la plateforme Centrino, le contrôleur WiFi n'est pas oublié. Intel introduit en effet deux nouveaux composants, les contrôleurs 5100 et 5300, le premier étant réservé aux machines compactes comme les ultraportables et les netbooks, du fait de sa taille réduite. D'ici la fin de l'année, Intel lancera de nouvelles puces, compatibles à la fois avec les réseaux WiFi et Wimax. En dépit d'un succès limité, la technologie Intel Turbo Flash Memory ne disparait pas, et constitue toujours l'un des pans optionnels de la marque Centrino. Pour mémoire, elle consiste à stocker les informations fréquemment appelées par le système dans un module de mémoire Flash, plus rapide qu'un disque dur traditionnel.

Enfin, Intel conserve la marque vPro, qui désigne les machines destinées au marché professionnel. Pour obtenir le label Centrino 2 vPro, les fabricants devront logiquement respecter dans la conception de leurs machines le tryptique processeur Penryn / chipset de la série 45 / contrôleur WiFi série 5000, tout en y ajoutant un contrôleur Ethernet Gigabit compatible avec la technologie Intel AMT (Active Management Technology).

Centrino 2, nom de code Montevina, introduit quelques innovations bienvenues par rapport au dernier rafraichissement de la plateforme Santa-Rosa : la DDR3, pour les machines haut de gamme, de nouveaux contrôleurs sans fil que l'on suppose plus performants, mais aussi et surtout un nouveau GMA pour remplacer le X3100. Suivi par de nombreux fabricants, Intel n'aura sans doute aucun mal à inonder le marché de machines Centrino 2, déjà annoncées chez Samsung, Sony, Lenovo et d'autres. Longtemps mal à l'aise sur le segment des ordinateurs portables, AMD ne manque toutefois pas d'arguments avec sa plateforme Puma.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Android : les développeurs s'impatientent et Google reste très discret
E3 :   Dragon Age  , deux vidéos, sinon rien
La Fnac commercialisera aussi l'iPhone 3G en France
E3 :  Akella  nous présente ses prochains titres
Lenovo dévoile sa gamme Centrino 2
E3 : Une nouvelle vidéo pour  Ghostbusters
Alerte sur les résultats pour AMD
Palm lance le smartphone Tréo 800w (WM6.1, WiFi, GPS)... aux USA
iPhone : le
Danièle Anclin:
Haut de page