Olympus E-520 : un reflex stabilisé avec Live View

14 mai 2008 à 11h13
0
La gamme de reflex numériques Olympus évolue en douceur avec l'arrivée du E-520 qui vient en remplacement du E-510 annoncé en mars dernier. Que nous propose ce nouveau modèle, positionné entre le E-420 - destiné aux débutants -, et le E-3 qui s'adresse aux pros ?

Lorsque l'on compare les fiches techniques, on se rend compte que le E-520 est assez peu novateur par rapport à son prédécesseur. Au rang des nouveautés qu'il introduit, on compte toutefois le pilotage d'un flash sans fil, une fonction d'ajustement des ombres, un écran plus large (2,7'' pour 230 000 pixels contre 2,5'' pour le E-510), une fonction de détection des visages et enfin une dynamique plus étendue. Le E-520 bénéficie également d'un mode rafale accru qui lui permet d'enregistrer à la cadence de 3,5 images sur 8 vues en mode Raw.

00FA000001320718-photo-olympus-e-520.jpg
00FA000001320714-photo-olympus-e-520.jpg
00FA000001320716-photo-olympus-e-520.jpg

136 x 92 x 68 mm pour 475 grammes


L'appareil reprend pour le reste les dispositifs de Live View et de détection des poussières bien connus des utilisateurs de la marque. La visée par l'écran dont Olympus fut le précurseur permet aux utilisateurs de compacts de conserver leurs habitudes de cadrage et de prise de vue, à commencer par la prévisualisation de la température de couleur. L'écran arrière du E-520 permet également de profiter d'un système autofocus sur 11 points, contre 3 seulement en visée reflex. On note ensuite que le dispositif de stabilisation, qui était la nouveauté majeure du E-510, est à nouveau au rendez-vous de façon à réduire l'impact des bougés de l'appareil. Cette solution - également choisie par Sony et Pentax -, présente l'avantage de stabiliser toutes les optiques montées sur le boîtier, ce qui est moins onéreux que d'acheter fort cher des optiques disposant d'un système de stabilisation interne.

Voici ses principales spécifications :
  • Capteur : Live MOS de 17,3 x 13 mm de 10 millions de pixels (ratio 4:3)
  • Visée : écran de 2,7 pouces pour 230 000 pixels
  • Viseur : avec pentaprisme, 0,92 x, couverture 95%
  • Sensibilité : de 100 à 1 600 Iso
  • Vitesse d'obturation : de 60 à 1/4 000 sec (jusqu'à 8 mn en mode Bulb)
  • Alimentation : batterie Lithium Ion
  • Support d'enregistrement : cartes Compact Flash (I et II), Microdrive et xD- Picture

La bonne surprise de cette annonce, c'est le prix relativement modéré auquel l'appareil (stabilisé, équipé du Live View et d'un dispositif anti-poussières) est proposé :599 euros boîtier nu. Ce sont ensuite les objectifs (de qualité mais souvent onéreux chez Olympus) qui feront grimper l'addition.

Voici les différentes offres en kit
  • 699 euros en kit avec un 14-42 mm (qui une fois monté sur un boîtier est pénalisé par un ratio de conversion élevé et devient un 28-84 mm et perd ainsi son caractère très grand-angle) ;
  • 799 euros avec les 14-42 mm et 40-150 mm ;
  • 999 euros avec les 14-42 mm et 70-300 mm.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MVNO : Crédit Mutuel-CIC prend le contrôle de NRJ mobile
Des détails sur le GeForce 9800 GT de NVIDIA
Hugues Courcier, MobileTag : «Les codes barres 2D ont un fort potentiel»
HTC Touch Diamond : un prix de vente pour le marché français
HP rachète EDS et devient N°2 des services informatiques
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page