Portables du printemps chez Toshiba : A300 & P300

18 mars 2008 à 10h49
0
Toshiba, qui revendique la troisième place sur le marché français des ordinateurs portables avec 11% des parts de marché, attaque le printemps avec un rafraichissement de sa gamme grand public Satellite : nouveau design et nouveau châssis accompagnent une mise à la page des configurations, de façon à suivre les dernières évolutions du marché, comme l'apparition des processeurs Penryn, gravés en 45 nanomètres, chez Intel. Le fer de lance de l'offre grand public de Toshiba s'articulera dès les prochaines semaines autour des A300 (15,4 pouces), P300 (17 pouces) et U400 (13,3 pouces).

L'ensemble de la gamme présente maintenant un châssis intérieur noir laqué (glossy) couplé à une coque extérieure striée de rayures horizontales, au milieu duquel trône toujours un imposant logo Toshiba. Le clavier adopte lui aussi cette teinte noire brillante, que viennent souligner des rétroéclairages blancs pour les contrôles multimédia tactiles. La partie audio est toujours assurée en collaboration avec Harman Kardon. Toshiba indique avoir équipé ses A300 et P300 d'un second emplacement pour disque dur, aisément accessible, qui permettra à l'utilisateur d'augmenter sa capacité de stockage.

000000B400972122-photo-toshiba-satellite-a300.jpg
000000B400972120-photo-toshiba-satellite-a300.jpg

Toshiba Satellite A300


Les Satellite A300, qui offrent une dalle LCD de 15,4 pouces en 1280 x 800, seront déclinés en trois modèles dont les prix s'échelonneront de 669 à 1199 euros. Toshiba promet, en guise de standard minimum sur ces machines, 2 Go de mémoire vive et 160 Go de stockage, couplés à un processeur Intel (allant du Pentium Dual Core T2370 au Penryn T8300). Les P300, modèles 17 pouces (1440 x 900), offriront quant à eux le choix entre une plateforme Intel (du Core 2 Duo T5550 au T8100) ou AMD (Athlon X2 TK-57), de 2 à 4 Go de mémoire et de 160 à 400 Go de stockage, pour des prix compris entre 699 et 1199 euros. Côté vidéo, Toshiba devrait se contenter de contrôleurs intégrés sur les modèles les plus économiques, et monter jusqu'aux cartes Radeon HD 3470 et 3650 d'AMD sur le haut de gamme.

Le Satellite U400 et ses 13,3 pouces seront déclinés en deux modèles, respectivement facturés 799 et 999 euros. Accusant près de 2 Kg sur la balance, le U400 succède donc logiquement au U300, avec un rapport performances prix sensiblement équivalent. Processeur Intel Core 2 Duo (T5550 ou T8100), 2 ou 3 Go de mémoire vive, de 250 à 320 Go de stockage et contrôleur graphique intégré GMA X3100 composent le coeur de cette machine sur laquelle on retrouve WiFi, Bluetooth et graveur DVD. L'autonomie s'élèverait selon Toshiba à quatre heures avec la batterie six cellules fournie.

000000B400972102-photo-toshiba-satellite-u400.jpg
000000B400972104-photo-toshiba-satellite-u400.jpg

Toshiba Satellite U400


L'ensemble de ces machines disposera pour finir de ports USB « sleep 'n charge », capables d'effectuer la recharge d'un appareil même si l'ordinateur est éteint, d'une technologie de reconnaissance faciale associée à la webcam intégrée sur l'ensemble de la gamme, d'une barre de six touches de contrôles tactiles et de Windows Vista en édition familiale premium.

A découvrir en vidéo

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Excel 2003 : un correctif qui perturbe les macros
FujiFilm se lance dans l'impression photo à domicile
Weborama mise sur le ciblage comportemental pour doper sa croissance
Insolite : les bagues USB Swarovski
Le DVB-H devient officiellement une norme européenne
<b>Joyeux Noël</b>
Nouvelles mises à jour pour les iPod vidéo
Quaero : Moteur de (la) recherche numérique français(e)
Yahoo et Click Forensics combattent la fraude au clic
Canon 970 IS : l'Ixus au zoom le plus puissant
Haut de page