Bientôt un mode vidéo sur les reflex ?

18 février 2008 à 17h18
0
00B4000000890726-photo-mode-vid-o-reflex.jpg
Petit à petit, les reflex sont en train de perdre leurs spécificités. Le processus n'est pas tant du à un nivellement par le haut (les compacts et les bridges restent encore en-deçà d'eux pour ce qui est de la réactivité, la qualité d'image et de l'évolutivité) qu'à des évolutions qui leur sont propres.

Ainsi, alors que la visée reflex (c'est-à-dire à travers l'objectif) a longtemps été leur principal atout par rapport aux compacts et bridges (qui eux doivent se contenter de cadrer au moyen d'un écran LCD, pas toujours juste en couleur et souvent imprécis), voilà les reflex qui adoptent à leur tour ce type de dispositif. Emboîtant le pas à Olympus, et sous couvert de faciliter la transition vers les reflex, presque tous les constructeurs ont en effet adopté un dispositif dit de Live View qui permet de récréer la visée par l'écran arrière à laquelle les utilisateurs de compacts sont tant attachés. Peut-on y voir le signe que la suprématie de la visée reflex (pourtant lumineuse, large et précise) sera bientôt méconnue ?

Deuxième bastion bientôt mis à mal : la vidéo. Aux yeux de nombreux utilisateurs peu conscients des possibilités des reflex, il ne manque plus à ces appareils (pour être parfaits ?) que la capacité à enregistrer des vidéos, ce que tout compact ou bridge qui se respecte est capable de faire. Un brevet allant dans ce sens vient ainsi d'être déposé par Hiroshi Terada. Il faut savoir que si, à l'heure actuelle, un reflex voulait enregistrer de la vidéo à 30 images par seconde, il faudrait que son miroir se relève trois fois plus vite que celui du Canon EOS-1D Mark III qui figure pourtant parmi les reflex les plus rapides (il est capable d'enregistrer jusqu'à 10 images par seconde à 10,1 millions de pixels, et d'effectuer jusqu'à 110 prises de vue consécutives en Jpeg). La solution préconisée par Hiroshi Terada ne cherche pas à accroitre ces performances jusqu'à pousser les obturateurs traditionnels dans leurs derniers retranchements. Sa solution consiste plutôt à contourner ces difficultés techniques en faisant appel à un miroir fixe semi-transparent qui laisse passer 70% de la lumière, c'est-à-dire un flux lumineux suffisant pour enregistrer de la vidéo, les 30% restants servant à alimenter un autofocus en continu. Le texte du brevet qui entre dans les subtilités de la solution est disponible depuis ce lien.

Faut-il voir ces évolutions comme un progrès dans la mesure où elles nous permettent d'obtenir des appareils très polyvalents, plus qualitatifs que les compacts et bridges et capables de remplacer avantageusement un caméscope ?
Modifié le 18/09/2018 à 15h11
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top