Intel confirme le retard du Prescott

Vincent
20 novembre 2003 à 22h21
0
012C000000055402-photo-pentium-4-hyper-threading.jpg
Après plusieurs mois de silence à propos du successeur du Pentium 4 : le Prescott, qui devrait être un Pentium 4 amélioré gravé en 0.09 micron, Intel a enfin donné aujourd'hui des nouvelles de son prochain bébé à travers la voix de son président, Paul Otellini.

Paul Otellini a annoncé que le Prescott commencera à être vendu auprès des gros fabricants PC ce trimestre, et à partir du début de l'année prochaine (certainement au mois de février) auprès du grand public. Initialement, le Prescott devait être lancé officiellement pendant le 4ème trimestre 2003.

Le président d'Intel a ajouté que les Prescott atteindront la fréquence de 4 GHz avant la fin de l'année 2004. D'après la dernière roadmap d'Intel, le Prescott 4 GHz est prévu pour le 3ème trimestre 2004.

Intel prévoit d'augmenter rapidement la production de Processeurs Prescott, puisque le géant de Santa-Clara prévoit de vendre, en 2004, pas moins de 70 millions de Prescott (version haut de gamme et version entrée de gamme dérivée du Celeron).

D'ici l'arrivée du Prescott, Intel devrait introduire une dernière version du Pentium 4 cadencée à 3.4 GHz.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
scroll top