Nexus : le retour de Imperium Galactica

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
19 novembre 2003 à 19h40
0
Véritable "soap opera" que le développement du dernier titre des hongrois de Philos Labs : Imperium Galactica ! Tout d'abord conçu sous la houlette de l'éditeur allemand CDV, le jeu de stratégie spatiale fut abondamment présenté à la presse au cours de l'ECTS 2002.

Des reports en cascade ont cependant eu raison de la patience de nombreux joueurs et pour tromper la monotonie, CDV a donc décidé comme en témoigne cette brève de changer le nom de Imperium Galactica afin qu'il deviennent Galaxy Andromeda. Hélas, le développement n'en fut pas accélérer pour autant et CDV décida donc de jeter l'éponge le 25 août dernier, annulant purement et simplement le titre (voir cette brève).

C'était toutefois sans compter sur la ténacité des développeurs. Aujourd'hui, Philos Labs semble en effet avoir trouvé un nouvel éditeur puisque le Néerlandais HD Interactive vient d'annoncer la reprise du titre et sa sortie mondiale pour au cours du mois de septembre 2004 sous un nouveau nom : Nexus... Nous souhaitons évidemment bon vent à Philos Labs pour la suite de leur aventure mais un conseil tout de même pour les joueurs intéressés par ce titre : croisez un maximum de doigts, ça ne mange pas de pain !
Modifié le 20/09/2018 à 15h34
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top