Honda veut être le premier à vendre des véhicules autonomes de niveau 3 et affirme qu'il le sera

Honda va lancer une berline de luxe sur le marché japonais équipée d'un système autonome de niveau 3. La marque a confirmé avoir obtenu une certification dans son pays pour vendre des véhicules équipés d'un tel système.

Elle assure être la première à avoir fait certifier une technologie aussi poussée, mais celle-ci permet surtout aux conducteurs de relâcher un peu la concentration dans les embouteillages.

Une technologie qui n'est pas inédite

« Honda prévoit le lancement de la Honda Legend équipée du système de conduite automatisée » avant la fin du mois de mars 2021, selon un communiqué de la marque. Et d'affirmer qu'il sera le premier constructeur à développer un système de niveau 3 certifié sur un véhicule produit à grande échelle.

Nommé Traffic Jam Pilot, le système ne propose pas une technologie inédite, puisque Tesla propose déjà une option similaire avec son Full Self Driving. Le Traffic Jam Pilot est surtout conçu pour que le conducteur laisse son véhicule gérer les accélérations, ralentissements et écarts lors des embouteillages, qui sont parfois source d'accidents à basse vitesse.

Une certification qui fait la différence

Là où Honda se différencie de Tesla, c'est dans l'approbation gouvernementale réussie auprès des autorités japonaises. En effet, la certification apportée au système par le ministère des Infrastructures et des Transports permet officiellement aux conducteurs de laisser leur voiture se charger de la gestion de trafic, sans avoir à poser les mains sur le volant ou les yeux sur la route.

« Il est espéré que les voitures autonomes puissent jouer un rôle important pour aider à réduire les accidents de la route, pour apporter un moyen de transports aux personnes les plus âgées et pour améliorer la logistique globale » a expliqué le ministre des Infrastructures et des Transports japonais.

Pour le moment, les gouvernements du monde entier certifient l'utilisation de véhicules de niveau 2, c'est-à-dire capables de gérer leur vitesse et leur direction, mais obligeant le conducteur à garder le contrôle. Le ministère japonais ayant apporté la certification a tout de même exigé que ces véhicules équipés d'un système de niveau 3 arborent un autocollant indiquant « pilotage automatique ».

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

NVIDIA se paie DeepMap, société spécialisée dans la cartographie pour véhicules autonomes
Aptera dévoile un nouveau prototype de son véhicule électrique solaire capable de parcourir jusqu'à 1 600 km
Volkswagen dévoile son iconique T7 Multivan en version hybride rechargeable
Jaguar Land Rover planche sur une version propulsée à l'hydrogène de son Land Rover Defender
Après la Norvège, le constructeur chinois NIO arriverait en Allemagne en 2022
La Tesla Model S est capable de faire tourner Cyberpunk 2077 au même niveau qu'une PS5
Elon Musk annonce que Tesla acceptera de nouveau le Bitcoin en cas de minage plus durable, son cours explose
De nouvelles images de la toute petite électrique de Microlino
Tesla annonce une hausse des prix de 10 000 dollars pour le lancement de la Model S Plaid
Dieselgate : la justice française met en examen Peugeot tout en surveillant Fiat Chrysler et Citroën
Haut de page