MacBook Pro : Apple restreint déjà l'usage de la Touch Bar

0
Apple a dévoilé hier son nouveau MacBook Pro doté d'une Touch Bar, un écran OLED qui remplace les touches de fonction du clavier. Toutefois, l'usage restera limité.

Apple entend cadrer la communauté des développeurs sur l'utilisation de la Touch Bar introduite sur la nouvelle génération des MacBook Pro présentée hier soir. Pour mémoire, cette Touch Bar sera théoriquement en mesure de proposer des touches tactiles en fonction des applications en cours d'exécution.

Apple précise que la Touch Bar devra nécessairement être utilisée en tant qu'extension du clavier physique et non pas comme un second écran. Cette-ci ne devra pas afficher de notification, de messages voire de contenu nécessitant un défilement. Plus globalement la Touch Bar ne devra pas être un élément de distraction empêchant l'utilisateur de se concentrer sur l'écran principal.


Apple ajoute que la Touch Bar ne devra pas afficher des animations et le développeur devra se limiter sur les choix de couleur : l'idée est de calquer les touches physiques au maximum. Notons enfin qu'Apple interdit l'usage de ce nouvel écran pour effectuer des commandes de type copier, coller, annuler, sauvegarder, fermer, imprimer....

Reste à savoir si Apple ne découragera pas trop vite les éditeurs souhaitant faire usage de ces nouvelles interfaces de programmation.

035C000008584112-photo-touch-bar.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

TubeBuddy Pro : une licence à vie à $35 pour l'outil des
PornHub veut racheter Vine à Twitter :
Mozilla présente Quantum, son moteur Web de nouvelle génération
Apple retarde la disponibilité des écouteurs AirPods
Qualcomm rachète NXP pour 47 milliards de dollars
MacBook Pro : Apple présente ses nouveaux portables haut de gamme
L'Apple TV devient un décodeur TV à part entière
On Refait le Mac : le live Hello Again
Apps iOS et Android, les bons plans et promos du 27 octobre
Les algo' rythment nos vies, et ce n'est pas fini
Haut de page