Suivez le Ceatec 2013 toute la semaine sur Clubic

01 octobre 2013 à 05h31
0
Clubic s'invite une nouvelle fois au Ceatec, le salon japonais dédié aux nouvelles technologies qui se déroule cette semaine dans la banlieue de Tokyo. Affichage, robots, mobilité, automobile ou objets intelligents, l'industrie japonaise devrait avoir à coeur de montrer ses capacités en matière d'innovation.

Dans le grand circuit des salons « high-tech » internationaux, le Ceatec (Combined Exhibition of Advanced Technologies) occupe sans doute une place un peu particulière, en ceci qu'il est sans doute l'évènement le plus intéressant en matière de prospective. Réunissant les principaux acteurs japonais de l'électronique, il est chaque année, début octobre, l'occasion de découvrir des technologies, des produits et des services qui prendront place, plus tard, dans des produits grand public.

Relativement modeste, au regard des mastodontes que sont le CES et l'IFA côté électronique grand public ou le Computex pour tout ce qui a trait à l'informatique, le Ceatec réunit une typologie d'exposants assez unique, centrée autour de quatre grandes catégories d'acteur. La première, c'est celle de l'électronique pure et dure, avec des noms comme Rohm, TDK ou Kyocera, qui présentent habituellement leurs dernières avancées en matière de capteurs, films, batteries ou microprocesseurs.

01CC000006674416-photo-ceatec-makuhari-messe.jpg
Ceatec pluvieux, Ceatec heureux ?

La seconde, sans doute la plus visible, réunit les marques qui parlent directement au grand public, avec d'un côté les grands noms de type Sony, Panasonic, Sharp ou Toshiba et de l'autre les grands opérateurs locaux, NTT Docomo et KDDI en tête, qui ont à coeur de montrer que leurs capacités d'innovation n'ont rien à envier à celles des acteurs américains ou taïwanais. Chez Docomo, on attend par exemple cette année la présentation de lunettes connectées à la Google Glass ou les premières démonstrations concrètes liées aux réseaux mobiles de cinquième génération (5G).

La troisième, qui prend une place grandissante d'année, est incarnée par le secteur automobile (Toyota, Nissan notamment), qui lui aussi a bien saisi que la bataille se portait désormais sur le terrain de l'innovation technologique, et investit donc le Ceatec en parallèle des salons historiques du secteur. La quatrième enfin, peut-être la plus difficile à cerner, réunit les laboratoires, universités, startups et autres acteurs plus institutionnels, chez qui résident parfois les trouvailles les plus inattendues... ou les plus prometteuses, comme en témoignent les travaux toujours extrêmement ambitieux menés, par exemple, par la télévision nationale japonaise (NHK).

01CC000006674418-photo-intro-ceatec-2013.jpg

D'année en année, on trouve également de plus en plus d'acteurs venus de l'étranger : Intel, par exemple, rapidement suivi par le sud-coréen Samsung et, depuis 2012, par le chinois Huawei, qui compte d'ailleurs cette année parmi les principaux sponsors de l'évènement. Le salon promet 587 exposants, dont 163 acteurs non japonais, répartis sur environ 2 340 stands.

Tous ces éléments mis bout à bout devraient donner une semaine riche en découvertes, qu'il s'agisse de technologies d'affichage (ultra HD et évolutions ultérieures, MEMS, OLED), de communications, de capteurs, de robotique, de transport ou d'informatique plus traditionnelle. Depuis le Makuhari Messe de Chiba, nous vous proposons pour la cinquième année consécutive de vivre le Ceatec avec nous, au travers de la zone dédiée, où vous retrouverez nos articles dédiés aux éditions passées et présente du salon.


01CC000006674420-photo-intro-ceatec-2013.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top