NEC Medias Tab UL : 7 pouces et 249 grammes pour cette tablette Android

Par
Le 03 octobre 2012
 0
249 grammes pour 7,9 mm d'épaisseur : sur le ring des tablettes 7 pouces, la Medias Tab UL de NEC joue clairement dans la catégorie poids plume et ce concurrent à la Nexus 7 dispose d'autres atouts sérieux, du moins sur le sol japonais.

Lancée courant septembre au Japon en partenariat avec l'opérateur NTT Docomo, la Medias Tab UL faisait cette semaine une apparition sur le stand de NEC à l'occasion du salon Ceatec. L'occasion de prendre en main cette tablette 7 pouces (1280 x 800 pixels) qui figure sans conteste parmi les plus fines et les plus légères au monde, puisqu'elle est donnée pour 249 grammes, batterie comprise, pour seulement 7,9 mm d'épaisseur.

000000be05442605-photo-nec-medias-tab-ul.jpg
000000be05442607-photo-nec-medias-tab-ul.jpg

De quoi tailler des croupières à la Nexus 7 de Google et Asus (voir test), laquelle accuse pour mémoire 340 grammes sur la balance pour 10,5 mm d'épaisseur ? On serait tenté de le penser, puisque l'équipement n'est pas en reste. Équipée d'Android 4.0, la Medias Tab UL est animée par un processeur double coeur Qualcomm à 1,5 GHz (MSM8960), associé à 1 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage. Elle dispose également d'un tuner TV (fonctionnel au Japon uniquement) et du lecteur de cartes microSD qui fait défaut à la Nexus 7.

Egalement au programme : un capteur photo dorsal de 8 mégapixels, doublé d'un second capteur de 2 mégapixels en façade. La Medias Tab UL dispose enfin d'un logement pour carte SiM et se révèle compatible avec le réseau LTE de Domoco, qui promet des débits allant jusqu'à 75 Mb/s.

000000be05442609-photo-nec-medias-tab-ul.jpg
000000be05442611-photo-nec-medias-tab-ul.jpg

Seules ombres au tableau : une batterie 3100 mAh (à comparer aux 4325 mAh de la Nexus 7) et une surcouche opérateur fournie par Docomo qui laisse penser que comme la plupart des terminaux mobiles de NEC, la Medias Tab UL ne sortira pas du Japon. On le regrette : avec sa robe blanc nacré et son corps en fibre de carbone, celle-ci aurait sans doute pu faire des ravages chez les amateurs d'Android.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Ceatec

scroll top