Ceatec 2012 : Clarion développe des haut-parleurs numériques

03 octobre 2012 à 09h11
0
Le spécialiste de l'audio embarqué Clarion présente à l'occasion du Ceatec 2012 ses premiers haut-parleurs entièrement numériques. Associés à un autoradio compatibles, ils éliminent le besoin d'un convertisseur numérique / analogique, et promettent de ce fait un son fidèle, pour une consommation d'énergie significativement réduite.

Clarion avait annoncé fin 2011 la mise en place d'un partenariat avec la société Trigence Semiconductor, éditrice d'une solution baptisée Dnote, qui vise à s'affranchir de la conversion numérique / analogique dans l'univers de l'audio. Le fabricant japonais annonçait alors qu'il développerait une gamme complète de produits intégrant la technologie Dnote, allant de l'autoradio aux haut-parleurs adaptés. Celle-ci a été présentée cette semaine à l'occasion du salon Ceatec.

01CC000005441869-photo-clarion-01-drive.jpg

Un système embarqué traditionnel convertit la musique qui émane d'une source numérique (CD par exemple) en un signal analogique qui sera ensuite amplifié, puis transmis aux haut-parleurs. La chaîne Dnote fonctionne quant à elle en numérique de bout en bout, ce qui présente selon Clarion deux avantages majeurs. Le premier tient à l'absence de conversion, qui garantit l'intégrité du signal. Le second tient à la réduction de la consommation électrique : d'après le fabricant ces haut-parleurs numériques ne nécessiteraient qu'un huitième environ de la puissance demandée par leurs équivalents analogiques. À l'heure de la démocratisation des moteurs hybrides ou électriques, l'argument fait mouche, du moins sur le papier.

05441853-photo-clarion-dnote-analogique.jpg

05441855-photo-clarion-dnote-num-rique.jpg

Clarion commercialisera donc d'ici la fin de l'année un ensemble, baptisé 01 Drive, réunissant autoradio (à écran tactile de 7 pouces) et haut-parleurs numériques (17 cm) sous la référence Z8 ou Z17F. Destiné dans un premier temps aux intégrateurs et constructeurs automobiles, celui-ci adopte un positionnement résolument haut de gamme avec un prix conseillé de 288 000 yens, soit environ 2 800 euros. Les haut-parleurs seuls seront quant à eux vendus par paire pour 73 500 yens, soit environ 735 euros.

En attendant de pouvoir juger de la pertinence de ce choix technologique, il est à noter que Trigence Semiconductor a reçu en mai dernier un soutien financier, sous forme d'une prise de participation, de la part d'Intel, qui indiquait à l'époque envisager de proposer aux fabricants d'ultrabooks l'intégration de Dnote.

01CC000005441871-photo-clarion-01-drive.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ceatec 2012 : un QR Code invisible pour la télévision chez Fujitsu
Ceatec 2012 : la téléphonie par conduction en passe de se démocratiser
La baisse du budget de la Hadopi est confirmée
Hauppauge HD PVR 2 : numérisez vos parties sur consoles de salon (màj)
Chrome : une nouvelle bêta renforce l'intégration de WebRTC
LinkedIn s'inspire de Twitter et propose de suivre 150 décideurs
Ceatec 2012 : texte ou voix, la traduction se fait instantanée chez Docomo
Ceatec 2012 : Cocorobo @ Home, ou la maison au bout du smartphone
Zero Forfait : des Forfaits Libres plus en phase et sans restrictions
Présentation vidéo du Padfone d'Asus : concept novateur, ou hybride de trop ?
Haut de page