Ceatec : le TransferJet passe à 560 Mb/s

Par
Le 06 octobre 2010
 0
Mise au point par Sony, puis développée au sein d'un consortium réunissant les grands noms de la photo, la technologie TransferJet s'ouvre à des débits toujours plus importants, puisqu'elle autorise désormais des transferts pouvant aller jusqu'à 560 Mb/s. Au Ceatec de Tokyo, elle dispose de son propre stand, où les visiteurs de passage sont invités à venir découvrir avec quelle facilité elle permet de décharger la carte mémoire d'un appareil photo ou de lancer une impression sans passer par un ordinateur.

Le TransferJet se destine pour mémoire à des transferts de fichiers importants en taille, sur des distances extrêmement réduites, de l'ordre de quelques centimètres. Tournée vers la photo numérique, elle permet d'établir une liaison sans fil entre d'un côté, une carte mémoire compatible et, de l'autre, un récepteur adapté que l'on reliera à l'équipement de son choix en USB.

Scénario d'usage : pour afficher les clichés pris avec votre compact sur un cadre photo numérique, il vous suffit de connecter ce dernier au récepteur TransferJet en USB. A partir de ce moment, les photos seront automatiquement transférées dès que vous poserez votre appareil sur le récepteur en question. En théorie, tout appareil photo ou caméscope est compatible, puisque c'est la carte qui intègre le dispositif de transfert. Il faudra tout de même que le logement dans lequel on range sa carte mémoire soit en plastique : le métal risque en effet de bloquer les échanges.

0190000003616130-photo-transferjet-ceatec.jpg

Pour l'instant, seul Sony commercialise des cartes compatibles, et le fabricant se limite au format Memory Stick, mais les représentants du consortium TransferJet assurent que des cartes SD seront bientôt mises en vente. En termes de prix, une carte TransferJet est vendue 30 à 40 plus cher que son équivalent standard, et le récepteur adapté est commercialisé aux alentours de 85 euros.

Du côté des débits, le TransferJet pourrait monter bien plus haut que les 560 Mb/s revendiqués au Ceatec, nous a-t-on assuré. L'intérêt est toutefois limité puisque très rapidement, la carte mémoire et la liaison USB joueront les facteurs limitant.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Ceatec

scroll top