LeWeb 10 : dix fois plus de trafic mobile d'ici deux ans

0
00B4000003815726-photo-st-phane-richard-leweb.jpg
Stephen Richard, PDG de France-Telecom et Orange France s'est exprimé lors de la conférence LeWeb 2010 qui se tient actuellement sur Paris. Interrogé par Davir Barroux, journaliste aux Echos, il est revenu sur le succès des terminaux d'Apple et les enjeux à venir pour les opérateurs mobiles.

Dévoilée en grandes pompes, la tablette iPad d'Apple est actuellement commercialisée dans trois pays sur le vieux continent : la France, le Royaume-Uni ainsi que l'Espagne. « L'iPad arrivera dans d'autres pays à l'avenir, une dizaine en tout en Europe », explique M. Richard. Concernant l'iPhone, ce dernier serait commercialisé dans une trentaine de pays par Orange, ce qui placerait aujourd'hui l'opérateur en tant le second distributeur derrière l'américain AT&T. Un quart des téléphones commercialisés par Orange France seraient des smartphones. « Au total, l"iPhone représenterait environ 20% des ventes », déclare le PDG de l'opérateur historique.

Interrogé sur la progression du système Android, M. Richard estime que l'on ne peut comparer la progression ce dernier face à l'iOS d'Apple. « L'iPhone est encore très cher et Android à un objectif plus global en étant installé sur différents terminaux ». Il souligne également que la part de marché d'Android qui a dépassé celle de l'iPhone dans le monde est un phéonomène que l'on peut également observer sur le territoire français. Orange possède d'ailleurs une trentaine de développeurs spécialisés dans la création d'applications pour Android.

Côté consommation, le marché en pleine croissance du smartphone alerte les grands opérateurs à travers le monde. Aujourd'hui Orange enregistre plus de trafic en data qu'en communication. « Et l'on estime que dans deux ans il y aura dix fois plus de trafic Internet », déclare Stephen Richard, avant d'ajouter : « cela pose des questions en ce qui concerne la stratégie commerciale autour de l'accès à internet ».

Sur le sujet de la publicité, M. Richard reste prudent. « Google est le numéro un dans sur le marché mondial et a su déveloper sa stratégie. Nous restons modestes et nous n'avons pas pour ambition d'entrer en compétition avec eux ». Il ajoute tout de même que la firme de Mountain View devra tôt ou tard faire face à plusieurs problèmes, 80 à 90% de ses revenus étant précisément générés par le marché publicitaire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Deux nouvelles stations d'accueil pour disques durs chez Sharkoon
Acer beTouch E140 : un smartphone d'entrée de gamme complet sous Android 2.2
Wikileaks devrait rester debout, même sans Assange
Seagate et Western Digital : le Serial ATA 6 Gbps devient écolo
Selon Paramount, la 3D n'endiguera pas le piratage de films
L'iPhone abordable avec les forfaits originaux de Virgin Mobile
LeWeb 10 : Facebook et Twitter par deux anciens
La Corée du Sud critique la confidentialité de Facebook
Pénurie de Kinect : Microsoft se défend d'orchestrer une rupture de stock
Database.com : la base de données cloud de Salesforce
Haut de page