Sonostar versus Omate : deux approches de la montre connectée

01 juin 2018 à 15h36
0
La montre connectée est décidément à l'honneur sur cet IFA. En dehors de la Gear de Samsung, dont le géant coréen a su faire grand bruit, nombre d'outsiders se lancent sur ce marché, avec des visions bien différentes de ce que doit être la montre connectée.

D'un côté, on a Omate, jeune start-up new yorkaise fondée par Laurent Le Pen via un projet Kickstarter, et de l'autre, Sonostar, une société taïwanaise peu connue mais bien rodée. La première table sur une montre ultra complète, au point d'en être autonome, la seconde mise sur la simplicité et l'autonomie. Voyons tout cela plus dans le détail.

L'Omate TrueSmart vient se frotter de façon assez frontale à la Gear de Samsung ou la Smartwatch 2 de Sony, avec encore plus de surenchère. Pourquoi ? Parce que la TrueSmart est une montre autonome avec micro carte SIM (GSM et 3G @ 7,2 Mbps), tournant sur Omate OS 1.0 (dérivé d'Android 4.2.2), exploitant un processeur double cœur Cortex A7 à 1,3 GHz, 512 Mo de RAM et 4 à 32 Go de stockage interne. La montre dispose par ailleurs de Wi-Fi b/g/n, du Bluetooth 4.0 et d'un module GPS. L'écran LCD fabriqué par LG mesure 1,54 pouce et affiche 240 pixels par côté.

01C2000006625486-photo-truesmart.jpg

Quoi d'autre ? La TrueSmart intègre un appareil photo de 5 MPix avec autofocus (qui filme en 480p), un haut-parleur et un micro, un accéléromètre, un gyroscope et une boussole électronique ! La batterie de 600 mAh assure une autonomie de 4 h en communication. Le tout étant compatible IP67, c'est-à-dire étanche à 1 mètre pendant 30 minutes.

Un véritable smartphone miniature en somme. Nous n'avons malheureusement pas pu la voir sur le stand, le seul modèle existant n'étant pas sur place au moment de notre visite, et de toutes façons pas montrable (embêtant, pour une montre...). En France, c'est le distributeur ADMEA qui se chargera de la commercialisation de la TrueSmart, dès le mois de novembre à 199 €.



Si c'est opulence « jamesbondesque » vous fait fuir, la SmartWatch de Sonostar pourra peut-être vous attirer. L'idée : prendre le contre-pied en supprimant toutes les fonctions dont on n'a pas besoin sur une montre connectée, pour paraphraser la pensée exprimée par le distributeur allemand que nous avons rencontré. L'écran tactile incurvé de 1,73 pouce (240 x 320 pixels) est de type E-Ink (technologie Pearl) à 64 nuances de gris. Il présente l'avantage de consommer peu d'énergie (autonomie d'une semaine environ) et de rester lisible même en plein soleil.

00C8000006625480-photo-sonostar.jpg
00C8000006625482-photo-sonostar2.jpg
00C8000006625484-photo-sonostar3.jpg

Et si on veut voir des photos, on sort son smartphone qu'on a de toute façon sur soi. L'objectif premier de cette montre, ce sont les notifications. Elle sonne et elle vibre pour vous avertir sur l'activité de vos réseaux sociaux, les sms, emails et appels entrants, les réveils et calendriers... Les contenus textuels sont entièrement consultables. Et le choix des applications est paramétrable via le smartphone (Android 2.3 et + ou iOS 6.0). Enfin, la SmartWatch est splashproof. Disponible en décembre à 169 €.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Stanmore : une enceinte Marshall pour les amoureux de rock’n’roll !
Live Japon :
Son Dropbox-like à la maison, une solution par Connected Data
Yahoo dévoile le nombre de demandes d'informations émanant des autorités
Ebay rachète Decide.com et ses outils de prédiction de prix
Alcatel One Touch Hero : un étui E Ink et un combiné en guise de montre connectée
Rollei : cap sur les action cams
Loewe : une nouvelle gamme Art abordable...pour du Loewe.
Revue de Web : pour la rentrée, jouez !
CPL à 600 Mb/s : Netgear, Devolo et TP-Link lancent leurs adaptateurs HomePlug AV2
Haut de page