Fujifilm X10 : un petit frère au FinePix X100 (MàJ)

03 septembre 2011 à 18h45
0
Le X100 rencontre un franc succès, du moins dans les coeurs, Fujifilm aurait donc eu tord de s'arrêter en si bon chemin. Le constructeur nippon remet donc le couvert, quelques mois seulement après son premier appareil de la série X, avec un X10 assez complémentaire, mais toujours très rétro.

0096000004549428-photo-fujifilmx10.jpg
Le X100 avait été annoncé à la Photokina, le X10 sera annoncé à l'IFA. L'air allemand stimule visiblement Fujifilm. Cette fois encore, le constructeur nippon fait un hommage au passé, en donnant un look totalement rétro à son X10. Mais là, il y a au moins trois différences de taille. Tout d'abord, le capteur APS-C du X100 a ici été remplacé par un capteur CMOS de 12 Mpix également, mais au format 2/3 pouce. Fujifilm l'appui cependant avec son processeur de traitement EXR et les fonctionnalités que cela implique (plage dynamique étendue, haute sensibilité...). Le X10 se positionne donc clairement contre les compacts experts de la concurrence (Panasonic LX5, Canon G12, Olympus XZ-1, Nikon P7100...). Mais l'engin grimpe tout de même à 12 800 ISO !

Ce choix est peut-être stratégique, mais il est aussi technique : en effet, avec un capteur APS-C il n'aurait pas été possible de faire un appareil aussi compact (117 x 70 x 57 mm) avec un zoom 4X. Et oui, c'est la deuxième grosse différence : contrairement au X100 qui se limite à une focale fixe équivalente à 35 mm, le X10 propose un zoom 28-112 mm avec stabilisation optique ! Zoom qui reste manuel (on tourne une bague crantée pour l'actionner), faut pas exagérer non plus... Et bien lumineux, puisqu'il ouvre à f:2,0 au grand angle et f:2,8 au télé.

012C000004549426-photo-fujifilmx10-zoom2.jpg
012C000004549424-photo-fujifilmx10-zoom.jpg

La superbe bague crantée en métal actionne le zoom 4X de l'appareil


Troisième différence, qui découle de la précédente, le viseur hybride a disparu (pas d'informations dans le viseur). Mais il reste tout de même un viseur optique pas piqué des hannetons. Fujifilm a en effet conçu un véritable jeu de lentilles (3) et de prismes (2), pour obtenir une visée lumineuse, avec un large champ de vision et qui surtout fasse varier l'agrandissement en même temps qu'on manoeuvre la bague de zoom. Presque comme sur une visée reflex, mais avec la parallaxe en plus... On a pu tester, c'est assez bluffant ! Bien mieux que la lucarne proposée par la concurrence citée plus haut.

012C000004549430-photo-fujifilm-x10-viewfinder.jpg
Trois lentilles et deux prismes offrant luminosité mais surtout modifiant le champ de vision en même temps que le zoom optique (couverture à 85 %)


Pour le reste, on retrouve peu ou proue les mêmes fonctionnalités (sauf la vidéo qui passen en 1 080p à 30 im/s), la même qualité de fabrication (en noir ici) et la même ergonomie à l'ancienne. On ne connait pour l'heure ni date de sortie exacte (dernier trimestre 2011), ni prix. Affaire à suivre donc... de près !

012C000004549422-photo-fujifilmx10-dos.jpg
012C000004549420-photo-fujifilmx10-dessus.jpg

L'écran ne change pas, la finition reste haut de gamme, l'ergonomie typée à l'ancienne


Mise à jour : Nous avons réussi à trouver quelqu'un sur le stand de Fujifilm qui a pu nous donner une fourchette de prix assez précise pour le X10. L'appareil sera vendu entre 500 et 600 €. Fujifilm se positionne donc un peu plus cher que ses concurrents, comme le G12 qu'on trouve par exemple à moins de 500 €. Ou le P7100 à 500 €. Mais les LX5 et XZ-1 restent eux nettement plus abordables (moins de 400 € en général).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La visiophonie dans le salon : Logitech et Panasonic collaborent
Samsung aura sa propre table Microsoft Surface
Haier présente son futur de la télévision
Sennheiser : 13 casques annoncés !
JVC sort un caméscope hybride photo
Funai présente une tablette 7 pouces d'entrée de gamme pour l'intérieur
Philips : les docks Fidelio compatibles avec les téléphones Android
Smart TV : Samsung mise sur les contenus 3D
Revue de Web : Dis-donc Vador, tu viens plus aux soirées
Le Philips GoGear Connect 3 disponible dès septembre
Haut de page