CES 2014 : PrioVR, le jeu vidéo augmenté grâce à la capture de mouvement

06 janvier 2014 à 13h19
0
Aux caméras de type Kinect, le spécialiste de la capture de mouvement PrioVR oppose une combinaison bardée de capteurs, capable de restituer avec la plus grande précision les mouvements de l'utilisateur dans un environnement virtuel. Un futur incontournable du jeu vidéo ?

Les consoles ont largement contribué à démocratiser la capture de mouvement par le biais de caméras, mais la bonne vielle école des capteurs fixés sur le corps de l'utilisateur (selon le principe du motion capture employé au cinéma) a peut-être encore de beaux jours devant elle. Au CES de Las Vegas, PrioVR présente sa dernière initiative en la matière : une « combinaison » en forme de harnais, agrémentée d'un bandeau pour la tête et de bracelets connectés, le tout capable de communiquer sans fil, en Bluetooth, avec un ordinateur.

012C000007021380-photo-priovr.jpg

Associé à un moteur 3D, le dispositif permet de se projeter de façon réalise dans un jeu vidéo ou un simulateur : les moindres mouvements de la partie haute du corps sont retranscrits à l'écran avec un délai presque imperceptible (de l'ordre de 10 ms selon PrioVR). Dans une démonstration en forme de jeu vidéo conçue pour l'occasion, on peut ainsi lever la tête, agiter le bras, épauler son fusil ou se pencher sur le côté pour jeter un coup d'oeil au coin d'un mur à l'aide de son corps. Les mouvements, la gâchette de l'arme et la vision restent toutefois contrôlés par le biais de périphériques plus classiques (des manettes de type Nunchuk, comme sur la console Wii).

La firme dit cibler en priorité le marché du jeu PC, sans oublier de prévoir de s'associer aux initiatives de type Oculus Rift. Elle envisage également des développements visant à accompagner l'essor des applications et jeux tirant parti de la réalité augmentée.

012C000007021378-photo-priovr.jpg

Elle revendique une précision bien supérieure à celle des dispositifs de type Kinect et promet que sa « combinaison » sera accessible aux communs des mortels : le prix public serait en effet inférieur à 300 dollars pour un équipement couvrant la partie haute du corps, et d'environ 400 dollars si on y ajoute la prise en compte des jambes, de façon à par exemple pouvoir se baisser ou esquiver des obstacles.

La mise sur le marché sera toutefois conditionnée au succès d'une campagne de financement collaboratif, lancée le 14 février prochain sur Kickstarter. PrioVR devra également convaincre du bien fondé de sa démarche les éditeurs de jeux et logiciels de réalité augmentée, afin que ceux-ci implémentent les contrôles nécessaires au sein de leurs productions. Quelques éditeurs de jeux auraient déjà manifesté leur soutien au projet.



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Stadia : 400 jeux seraient actuellement en développement pour la plateforme
POCO lance le M3 : un smartphone ultra endurant à partir de 159€
The Last of Us Part II : une version améliorée pour la PS5 serait en production
CyberGhost 8 : que vaut la dernière version du VPN ?
Gimp, l'alternative libre à Photoshop, fête ses 25 ans
Ford Mustang Mach-E : entre 340 et 483 km d'autonomie certifiée aux États-Unis
Crypto.com obtient plusieurs autorisations réglementaires pour son activité en Europe
Cyberpunk 2077 : après 175 heures, un développeur n'a toujours pas terminé le jeu
Black Friday : un PC gaming DELL G3 Inspiron avec une GeForce GTX 1650 vraiment moins cher
Cette TV LED 4K de 55 pouces est vraiment à prix cassé chez Cdiscount pour Noël
Haut de page