CES 2014 : PrioVR, le jeu vidéo augmenté grâce à la capture de mouvement

06 janvier 2014 à 13h19
0
Aux caméras de type Kinect, le spécialiste de la capture de mouvement PrioVR oppose une combinaison bardée de capteurs, capable de restituer avec la plus grande précision les mouvements de l'utilisateur dans un environnement virtuel. Un futur incontournable du jeu vidéo ?

Les consoles ont largement contribué à démocratiser la capture de mouvement par le biais de caméras, mais la bonne vielle école des capteurs fixés sur le corps de l'utilisateur (selon le principe du motion capture employé au cinéma) a peut-être encore de beaux jours devant elle. Au CES de Las Vegas, PrioVR présente sa dernière initiative en la matière : une « combinaison » en forme de harnais, agrémentée d'un bandeau pour la tête et de bracelets connectés, le tout capable de communiquer sans fil, en Bluetooth, avec un ordinateur.

012C000007021380-photo-priovr.jpg

Associé à un moteur 3D, le dispositif permet de se projeter de façon réalise dans un jeu vidéo ou un simulateur : les moindres mouvements de la partie haute du corps sont retranscrits à l'écran avec un délai presque imperceptible (de l'ordre de 10 ms selon PrioVR). Dans une démonstration en forme de jeu vidéo conçue pour l'occasion, on peut ainsi lever la tête, agiter le bras, épauler son fusil ou se pencher sur le côté pour jeter un coup d'oeil au coin d'un mur à l'aide de son corps. Les mouvements, la gâchette de l'arme et la vision restent toutefois contrôlés par le biais de périphériques plus classiques (des manettes de type Nunchuk, comme sur la console Wii).

La firme dit cibler en priorité le marché du jeu PC, sans oublier de prévoir de s'associer aux initiatives de type Oculus Rift. Elle envisage également des développements visant à accompagner l'essor des applications et jeux tirant parti de la réalité augmentée.

012C000007021378-photo-priovr.jpg

Elle revendique une précision bien supérieure à celle des dispositifs de type Kinect et promet que sa « combinaison » sera accessible aux communs des mortels : le prix public serait en effet inférieur à 300 dollars pour un équipement couvrant la partie haute du corps, et d'environ 400 dollars si on y ajoute la prise en compte des jambes, de façon à par exemple pouvoir se baisser ou esquiver des obstacles.

La mise sur le marché sera toutefois conditionnée au succès d'une campagne de financement collaboratif, lancée le 14 février prochain sur Kickstarter. PrioVR devra également convaincre du bien fondé de sa démarche les éditeurs de jeux et logiciels de réalité augmentée, afin que ceux-ci implémentent les contrôles nécessaires au sein de leurs productions. Quelques éditeurs de jeux auraient déjà manifesté leur soutien au projet.



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top