CES 2013 : Qeo de Technicolor, un framework pour connecter toute la maison

14 janvier 2013 à 20h20
0
Technicolor s'attaque à sa façon au problème du « tout connecté » avec l'annonce, au CES de Las Vegas, de Qeo, un framework open source et agnostique qui doit permettre de faire communiquer des appareils et des environnements différents sans heurts.

Un framework pour les connecter tous. Si l'on entend parler depuis des années de domotique et de maison connectée, les développements concrets se font encore attendre, essentiellement parce que les acteurs concernés peinent à s'entendre sur les normes techniques et protocoles à employer pour que tous nos équipements soient capables de connecter. Le français Technicolor a choisi de prendre le problème à bras le corps en développant sa propre solution, baptisée Qeo et dévoilée à l'occasion du CES de Las Vegas.

01CC000005654346-photo-technicolor-qeo.jpg

Le principe ? Fournir le socle technique nécessaire à la mise en place d'interactions entre les différents équipements de la maison, qu'il s'agisse du téléviseur, d'une tablette, d'un interrupteur ou de la sonnette de la porte d'entrée. Qeo se présente ainsi comme un logiciel intermédiaire (un middleware), qui vient se greffer à un système d'exploitation et sait enrichir de nouvelles possibilités les applications installées au sein de ce dernier.

Dans une salle privée de son stand du CES, Technicolor faisait à Las Vegas la démonstration de ce que permet cet environnement. Les différents scénarios présentés se révèlent prometteurs : alerte sur smartphone avec photo lorsque quelqu'un sonne à la porte d'entrée, bascule automatique d'un flux TV vers une tablette ou un smartphone (quelle qu'en soit la marque), ajustement automatique de l'agenda de l'utilisateur en fonction de son heure de départ du domicile, verrouillage des portes et extinction automatiques des lumières lorsqu'on ferme sa porte d'entrée, etc.

0190000005654342-photo-technicolor-qeo.jpg

Qu'il s'agisse de TV, d'interrupteurs, de climatisation ou d'équipements mobiles, tous les fabricants proposent déjà des appareils connectés, mais les possibilités offertes se limitent bien souvent à un environnement logiciel donné, la technologie AirPlay d'Apple étant sans doute ici l'exemple le plus probant. Fort de ses relations avec les acteurs de l'électronique grand public comme avec les opérateurs (via les set-top box), Technicolor s'estime donc en mesure d'apporter une réponse plus « universelle » avec Qeo. Son framework se veut d'autant plus robuste qu'il repose sur une norme déjà bien établie, le « Data Distribution Service » ou DDS.

Dans ce modèle, chaque équipement compatible Qeo (que ce soit par une intégration firmware ou par l'installation d'une application dédiée) sait communiquer avec un serveur central, déporté ou installé au sein d'un des équipements coeur de la maison (typiquement la box Internet), qui se chargera de relayer le message vers un autre terminal, ou vers un client logiciel de plus haut niveau chargé d'une mission bien précise. A partir de ce socle, il est donc possible de bâtir des applications sachant tirer parti des différentes remontées d'information, de façon à fournir un service à valeur ajoutée à l'utilisateur final.

0190000005654344-photo-technicolor-qeo.jpg

Conscient qu'un environnement verrouillé restreindrait les possibilités d'adoption, Technicolor a fait le choix de développer Qeo sur un mode open source. Le coeur du framework est ainsi accessible à tous, et c'est grâce aux applications de plus haut niveau ou grâce à certaines extensions spécifiques, commercialisées sous licence, que le français entend rentabiliser ses travaux. Dans ses démonstrations, Technicolor imagine par exemple une application de type concierge intelligent (butler), qu'un opérateur pourrait facturer à ses abonnés. Désormais, tout l'enjeu consistera à favoriser l'intégration de Qeo au sein des équipements domestiques... afin que peut-être prenne enfin vie le concept de la maison connectée. Composants et interface de programmation seront mis à disposition, par l'intermédiaire d'une plateforme dédiée, dans le courant du deuxième trimestre 2013.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top