CES 2013 : Technicolor sait mesurer l'émotion du spectateur

11 janvier 2013 à 03h51
0
Au CES, Technicolor dévoile une technologie qui permet de mesurer l'intensité de la réaction émotionnelle face à un contenu vidéo. Mesurer l'émotion du spectateur pour mieux le connaître et donc potentiellement mieux le servir.

Spécialiste de l'image, Technicolor s'intéresse également à la façon dont celle-ci est perçue par le spectateur. Suscite-t-elle réellement une émotion chez ce dernier ? Pour répondre à cette question, le français a élaboré un dispositif capable d'interpréter la réponse émotionnelle d'un individu à un contenu vidéo donné. Il prend la forme d'un petit capteur placé à l'intérieur de la main, grâce auquel un logiciel nourri aux algorithmes est capable de déterminer l'intensité de l'émotion ressentie de façon instantanée et continue. Issu de l'univers médical, le capteur exploite pour ce faire différents paramètres allant du rythme cardiaque à la sudation.

0190000005647720-photo-technicolor-mesure-des-motions.jpg

Au CES, il présentait le résultat de ses travaux sous forme d'une démonstration en direct. Le cobaye s'équipe du capteur et s'assoie face à un ordinateur portable sur lequel tourne une vidéo composée de multiples extraits de publicité. Bébés, chatons, ours blancs qui tombent d'un immeuble, jolies filles, les contenus sont différents, et à même de constituer des stimuli émotionnels, même si l'utilisateur n'en est pas conscient. « On est au delà du ressenti, le système fait appel au cerveau reptilien »., explique un des représentants de la firme. Comme avec un détecteur de mensonges, il serait donc difficile de tricher.

L'ordinateur qui trace les émotions affiche une courbe en temps réel qui, à la fin du processus, est transcrite sous forme d'histogrammes. Ainsi, on sait immédiatement quelles sont les séquences qui provoquent une émotion chez le sujet. Et comme on pouvait s'y attendre, les résultats varient selon les individus : il suffit par exemple que de jolies jeunes filles apparaissent à l'écran pour que le palpitant émotionnel de ces messieurs s'agite.

0190000005647718-photo-technicolor-mesure-des-motions.jpg

Technicolor indique avoir déjà conduit des tests à plus grande échelle, en mesurant par exemple les réactions des spectateurs au cours d'une projection. La scène finale de De rouille et d'os révèle ainsi un pic émotionnel chez le spectateur, mais avec des niveaux qui varient selon l'âge, le sexe, voire la catégorie socio-professionnelle.

0190000005647716-photo-technicolor-mesure-des-motions.jpg

De quoi dresser des profils type, à même d'aider les producteurs de programme dans l'optimisation des effets recherchés ? C'est dans cette direction que regarde Technicolor en premier lieu même si d'autres domaines sont sans doute à explorer, comme la publicité, ou la recommandation de programmes, avec la possibilité de suggérer des films à même « d'émouvoir » le concerné. Plusieurs studios auraient d'ores et déjà fait part de leur intérêt pour cette solution. En revanche, s'il est possible de mesurer l'intensité de l'émotion, la nature de cette dernière - s'agit-il d'attirance, de répulsion, d'empathie ? - échappe encore aux algorithmes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top