CES 2012 : Parrot développe sa gamme d'autoradios Android, Asteroid

14 janvier 2012 à 16h44
0
Lancée en 2011, la première gamme d'autoradios Android de Parrot semble avoir suffisamment bien fonctionné pour que le Français prolonge l'expérience. Au CES de Las Vegas, il présente ainsi trois nouveaux modèles intégrant sa plateforme Asteroid.

Android sur un autoradio, c'est possible, et cela semble fonctionner puisque Parrot décline désormais sa gamme Asteroid autour de trois modèles dévoilés à l'occasion du CES. Le principe ? Un dispositif multimédia autonome, que l'on connectera à Internet par le biais d'un smartphone ou d'une clé 3G, pour accéder à des applications ainsi qu'à des informations liées à la conduite. En fonction des modèles, on profitera d'options plus ou moins avancées, allant du guidage à la diffusion de vidéos vers des écrans externes.

Ces trois périphériques reposent sur la plateforme Asteroid, une implémentation d'Android retravaillée pour mieux correspondre aux besoins de l'automobiliste. Elle est associée à un kiosque de téléchargement d'applications, géré par Parrot, sur lequel on trouve notamment des services tels que Deezer ou iCoyote. Le fabricant assure qu'à l'aide d'un SDK disponible en ligne, un développeur d'applications Android pourra aisément porter ses logiciels vers Asteroid.

00C8000004877136-photo-parrot-asteroid-2din.jpg
00C8000004877138-photo-parrot-asteroid-2din.jpg
00C8000004877140-photo-parrot-asteroid-2din.jpg

Le premier et le plus séduisant d'entre eux, c'est le 2DIN, un autoradio multimédia au format du même nom, doté d'un écran tactile multipoints de 6,2 pouces (15,75 cm) et accompagné d'une télécommande déportée. Compatible Bluetooth et WiFi, il cherche à remplacer l'ordinateur de bord, en intégrant téléphonie main libre, navigation offline complète (via des cartes stockées sur carte mémoire) et entrées vidéo, histoire par exemple d'y relier une caméra de recul. Une sortie vidéo est également présente, pour diffuser cette fois vers d'éventuels écrans destinés aux passagers arrière. La commande vocale est également au programme, via les solutions de Nuance.

00C8000004877142-photo-parrot-asteroid-nav.jpg
00C8000004877148-photo-parrot-asteroid-nav.jpg
00C8000004877144-photo-parrot-asteroid-nav.jpg

Le Parrot Asteroid Nav propose des fonctionnalités similaires, mais il adopte le format 5 pouces, et se présente comme un boîtier autonome qui ne se destine donc pas à l'intégration au tableau de bord, mais à une fixation externe. Là encore, on pourra connecter iPhone ou iPod via un connecteur dédié, ou tout autre appareil via USB ou Bluetooth. Pour l'associer plus étroitement à l'équipement de la voiture (système audio par exemple), Parrot propose un boîtier à venir greffer derrière un éventuel autoradio de première monte et délivrant les connectiques nécessaires.

00C8000004877152-photo-parrot-ck.jpg

Enfin arrive le Parrot Asteroid CK, doté cette fois d'un écran 3,2 pouces, également connectable à Internet via smartphone ou clé 3G. Parrot, qui souhaite également commercialiser sa plateforme en marque blanche auprès de fabricants d'automobiles, indique que ces trois produits verront le jour en 2012, sans annoncer de prix pour l'instant.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
scroll top