Un drone sous-marin à base de Raspberry Pi, et pourquoi pas !

14 avril 2019 à 10h11
0
Drone Raspberry Pi

Programmeur le jour, bricoleur la nuit : Ievgenii Tkachenko a créé le premier drone aquatique basé sur un processeur Raspberry Pi, et a mis en ligne les étapes de conception de son produit.

Raspberry Pi, le petit ordinateur de poche permettant de créer une multitude d'applications, continue de dévoiler tout son potentiel chez les bidouilleurs.


Pi sous-marin


Le projet a commencé avec une idée globale. « Je connaissais les éléments minimaux à inclure : mouvements, lumières, une caméra, un gyroscope à l'intérieur et un smartphone contrôle à l'extérieur », explique Ievgenii Tkachenko. L'idée d'utiliser un Raspberry Pi, elle, lui est venue de son budget limité.

Ievgenii a choisi le Raspberry Pi B3, le plus adapté à ses besoins : contrôle des moteurs, des diodes et du gyroscope, envoi des images collectées par la caméra et réception des commandes depuis le smartphone. « J'ai été vraiment surpris que ce petit objet ait toutes les fonctionnalités UNIX OS et que des logiciels de programmation tels que Node.js puissent y être installés ». commente le bricoleur. « Il y a des contrôles input et output et beaucoup de librairies. Avec un port Ethernet, une connexion sans fil et une caméra, c'était du plug and play. Je ne pouvais pas trouver de meilleure solution pour mon projet ».

Drone Raspberry Pi

Ievgenii a donc commencé par construire le corps du drone à l'aide de câbles torsadés adaptés à une utilisation dans l'eau, d'un moteur électrique, d'un contrôleur de vitesse électronique, d'un pilote d'impulsion et d'une batterie. Après avoir accroché quatre moteurs à cette base et vérifié que l'ensemble était bien étanche à l'eau, tout était prêt !

Le développeur a également créé une application Android permettant de contrôler le drone sous-marin et de visualiser les images collectées par la caméra accrochée à l'appareil sur smartphone... via des câbles. « Le stream de vidéo en live n'est pas facile à développer, j'ai passé beaucoup de temps dessus », reconnaît Ievgenii.

Encore quelques améliorations avant d'avoir un produit parfait


Le développeur admet lui-même que des développements restent à faire pour que le drone soit 100% fonctionnel. Ainsi, sa distance de voyage reste limitée par les câbles de transmission auquel il est attaché.

«  est encore difficile à manipuler, et il a besoin d'être amélioré avec des tableaux de contrôle additionnels ainsi que des mouvements plus doux » explique Ievgenii. « Des drones similaires sont utilisés pour l'inspection de bateaux, par des équipes de secours en mer, ou pour des recherches scientifiques. Ils peuvent aussi être utilisés pour découvrir le vaste monde marin sans formation ni risques. A vrai dire, maintenant que je comprends le Raspberry Pi, je sais que je peux créer presque tout ce que je veux, de la voiture électronique pour enfants à une smart home ».

Source : Raspberrypi.org.
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top