Intel NUC : la gamme 2015 passe à Broadwell

Par ,
le 17 juillet 2015
 
Voici les configurations utilisées pour évaluer les performances de ce NUC d'Intel :
  • NUC 5I5RYH (BIOS 0249),
  • Processeur Intel Core i5 5250U,
  • 4 Go (2x 2 Go) Mémoire DDR3-1600,
  • SSD OCZ Vector 180 480 Go

  • NUC D54250WYKH (BIOS 0038),
  • Processeur Intel Core i5 4250U,
  • 4 Go (2x 2 Go) Mémoire DDR3-1600,
  • SSD OCZ Vector 180 480 Go

  • Asus Maximus VI Impact (BIOS 1603),
  • Processeur Intel Core i5 4430,
  • 8 Go (2x 2 Go) Mémoire DDR3-1600,
  • SSD OCZ Vector 180 480 Go
Vous l'aurez compris nous opposerons le dernier-né des NUC Intel à son prédécesseur, mais aussi à une configuration DIY en mini-ITX. L'idée étant de voir le gap de performances entre un PC que l'on fait soi-même en sélectionnant des composants du commerce, et ces tous petits PC. Nous avons retenu pour la machine mini-ITX un Core i5 4430 de génération Haswell. Toutes ces plateformes opèrent sous Windows 8.1 Update 64 bits avec les dernières mises à jour disponibles au moment du test. Côté pilotes, nous avons recours aux derniers pilotes Intel disponibles tant pour la partie chipset que pour la partie graphique.

3DMark FireStrike Default 1080p


08113024-photo-intel-nuc-5i5ryh-3dmark.jpg

Grand classique de nos tests, 3DMark donne le nouveau NUC à base de Broadwell en tête face à son prédécesseur. Ses performances seraient 14% supérieures au modèle de génération précédente, basé pour rappel sur un processeur de génération Haswell. Petite surprise au passage, le NUC avec son Core i5 5250U est plus rapide que notre Core i5 4430 monté dans la configuration mini-ITX. Nous n'avons pas nécessairement d'explication à ce sujet.

ScienceMark 2.0 x64 - Primordia


08113036-photo-intel-nuc-5i5ryh-sciencemark.jpg

Plus synthétique et CPU centric, ScienceMark est aussi plus sensible à la fréquence. Ici, l'architecture Broadwell semble profiter au Core i5 5250U qui se montre 27% plus rapide que le Core i5 4250U du NUC de précédente génération. Et face à notre processeur Core i5 de bureau, le NUC ne démérite pas, bien au contraire, puisqu'il le devance d'un peu plus de 2%.

Cinebench


08113026-photo-intel-nuc-5i5ryh-cinebench.jpg

Sous Cinebench, qui utilise pour mémoire le moteur de rendu 3D du logiciel Cinema4D, on retrouve un score à l'avantage de notre NUC dernière génération. Son Core i5 5250U se montre 13% plus rapide que le Core i5 4250U du NUC d'ancienne génération. Pas si mal ! Evidemment face au Core i5 4430, les NUC sont cette fois-ci largement distancés. Rappelons en effet que les Core i5 de nos deux NUC sont dotés de deux coeurs d'exécution x86 HyperThreading quand notre Core i5 de bureau comporte quatre coeurs d'exécution x86. Cela fait toute la différence.

PCMark 7 - Productivité


08113034-photo-intel-nuc-5i5ryh-pcmark-production.jpg

PCMark dans sa version 8 nous ayant posé quelques soucis avec l'accélération OpenCL, nous sommes revenu à la version 7. Le test de productivité, centré donc sur les usages bureautiques donne le Core i5 4430 largement vainqueur avec des performances 24% supérieures au NUC avec Core i5 5250U. Celui-ci devance toutefois de 10% le Core i5 4250U. Comme quoi Broadwell... ça a du bon !

PCMark 7 - Divertissement


08113032-photo-intel-nuc-5i5ryh-pcmark-entertainment.jpg

Côté divertissement, on retrouve toujours le Core i5 4430 en tête. Les quatre coeurs d'exécution x86 permettent à la puce d'être 18% plus rapide que le dernier NUC d'Intel. Le Core i5 5250U qui l'équipe est toujours second, cette fois-ci avec des performances 8% supérieures au Core i5 4250U.

Hitman Absolution - Bas - 1080p


08113030-photo-intel-nuc-5i5ryh-hitman.jpg

Nous avons bien sûr voulu savoir à quoi nous attendre en matière de jeu vidéo. Pour Hitman, dans sa version sortie en 2012, nous retenons une seule résolution, le 1 920 x 1 080 et un profil de détail « Bas ». Le résultat n'est clairement pas glorieux : pas plus de 12 fps sur les deux Core i5 de nos NUC et curieusement, le Core i5 4250U d'ancienne génération fait mieux que le Core i5 5250U ! Alors que l'Intel HD Graphics 5000 du Core i5 4250U mouline à 1 GHz, le HD Graphics 6000 du Core i5 5250U tourne à 950 MHz : 50 MHz qui peuvent faire une petite différence comme on le voit. Quant au Core i5 4430 de bureau et son HD 4600, il est certes en tête, mais avec 16 fps, le jeu n'est pas plus jouable. Reste que ses performances sont 33% supérieures au Core i5 5250U à architecture Broadwell.

Dirt Showdown


08113028-photo-intel-nuc-5i5ryh-dirt.jpg

Le jeu de courses Dirt est lui aussi testé dans une seule résolution : 1 920 x 1 080 avec là encore un profil de réglages graphiques réglé sur « Bas ». Le framerate est supérieur à celui obtenu avec Hitman mais pas suffisant pour jouer de manière fluide. Et l'on retrouve notre Core i5 Haswell devant le Core i5 Broadwell : l'écart de performances est de 5%. Quant au Core i5 4430 il mène la danse avec un score 39% supérieur au Core i5 5250U.

Consommation


Nous avons bien sûr vérifié la consommation électrique de nos NUC et notre système mini-ITX. Comme pour tous nos tests de consommation, il s'agit de la consommation électrique relevée à la prise : on obtient donc la consommation du système dans son ensemble. Nous opérons plusieurs mesures : au repos, en charge CPU et en charge GPU.

08114008-photo-intel-nuc-consommation.jpg


Au repos, la consommation de nos NUC Haswell et Broadwell est quasi-similaire... un scénario que l'on retrouve en charge. Certes, le modèle Broadwell consomme moins... mais d'un cheveu ! A peine 1 Watt de moins pour le test de charge CPU, effectué via Prime95. En ce qui concerne le test de charge GPU, opéré avec 3DMark Vantage en 4K, on note une consommation identique de 37 Watts pour nos deux NUC. Forcément, la version desktop du Core i5 affole les compteurs : au repos, en charge, et en charge GPU. Dans ce dernier cas, on observe d'ailleurs que notre système mini-ITX consomme moins en charge GPU qu'en chargeant le CPU à fond.

08113040-photo-intel-nuc-5i5ryh-consommation-vid-o.jpg


Puisque ce type d'ordinateurs est appelé à être utilisé non loin d'un téléviseur et d'un système home-cinema, nous nous sommes intéressés à la consommation électrique en lecture de vidéo. Deux scenarii ici : la lecture de vidéo 1080p (sous Netflix avec Chrome) et le même exercice avec un upscaling en 4K sur un écran 4K. On note des progrès certains en 1080p de la consommation du système avec puce Broadwell : on gagne près de 3 Watts, ce qui devient assez conséquent face à la précédente génération. La surprise, c'est que cette tendance s'inverse lors de l'upscaling en 4K : le NUC avec puce Broadwell consomme un peu plus que son prédécesseur en Haswell. Dans tous les cas, la consommation lors de lecture 4K fait tout de même un peu frémir...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top