AMD Phenom II X4 970 & Phenom II X6 1075T : deux Phenom de plus!

21 septembre 2010 à 11h30
0
La note de la rédac
0000003C01593664-photo-logo-amd-marg.jpg
En cette fin de mois de septembre, AMD en profite pour renouveler ses gammes de processeurs et introduire pas moins de six nouvelles références avec de nouveaux Athlon II X2, Athlon II X3 ou même Athlon II X4 mais aussi une poignée de nouveaux Phenom II.

Disons-le tout de go, les nouveautés proposées par l'ex-fondeur de Sunnyvale ne constituent rien de révolutionnaire puisqu'il s'agit simplement de speed-bump, c'est-à-dire une augmentation des fréquences de fonctionnement de ses processeurs.

Faute de nouvelle architecture, Bulldozer étant prévu pour 2011, nous avons choisi de nous arrêter sur les deux nouveaux processeurs haut de gamme proposés par AMD : le Phenom II X4 970 Black Edition qui avec ses quatre cœurs vient taquiner les 3,5 GHz et son équivalent en six cœurs, le Phenom II X6 1075T.

0168000003532240-photo-amd-phenom-ii-upside-down.jpg


AMD Phenom II : rappels sur l'architecture

000000A003142070-photo-amd-phenom-ii-x6-logo.jpg
Dans un cas comme dans l'autre, qu'il s'agisse du Phenom II X4 ou du Phenom II X6, l'architecture des puces proposées par AMD est native. Comprenez par là que tous les cœurs d'exécution sont regroupés sur le même die, ce qui est également le cas chez Intel sur ses derniers processeurs.

Parmi les spécificités de l'architecture Phenom II, rappelons que le contrôleur mémoire est intégré dans la puce et que les Phenom en socket AM3 disposent d'un contrôleur mémoire DDR3 double-canal. Du côté de l'agencement de la mémoire cache, les puces Phenom II disposent de trois niveaux de mémoire cache, le cache de troisième niveau dit L3 étant le plus généreux en terme de taille alors qu'il est partagé entre tous les cœurs. Le cache L2 est lui beaucoup plus modeste alors qu'il est unique pour chacun des cœurs d'exécution.

Avec l'arrivée des Phenom II six cœurs, AMD introduit une fonctionnalité qui n'est pas sans rappeler ce que propose Intel depuis quelques temps sur ses Core i3, i5 et i7. Il s'agit du Turbo Core censé augmenter la fréquence de fonctionnement du processeur lorsque l'application utilisée ne tire pas profit des divers cœurs d'exécution : en clair dans le cadre d'une application monothreadée la fréquence de fonctionnement du processeur peut augmenter de 500 MHz dans le meilleur des cas. Comme chez Intel, le mode Turbo Core des processeurs AMD est automatique, il ne dépend d'aucun logiciel, mais son fonctionnement est limité par l'enveloppe thermique de la puce. Si celle-ci s'échauffe de manière trop importante, le Turbo Core ne s'enclenchera pas.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top