Droidjack : des Français arrêtés pour avoir utilisé un virus espion sur Android

29 octobre 2015 à 15h36
0
Une série d'arrestations vient d'être organisée en Europe contre des utilisateurs d'un logiciel espion sur mobiles. Droidjack permet aux utilisateurs qui l'ont installé d'écouter les conversations de personnes à proximité.

Europol confirme avoir réalisé plusieurs arrestations en Europe contre des utilisateurs d'un programme informatique espion utilisable sur les téléphones mobiles. Destiné aux smartphones sous Android, Droidjack fait partie de la catégorie des logiciels espions (spyware) capables d'espionner les informations transitant sur d'autres téléphones.

Depuis plusieurs mois, les autorités allemandes, françaises, britanniques, belges, suisses et américaines ont mené des investigations sur des utilisateurs de ce programme. Après avoir rassemblé suffisamment de preuves, ils ont été en mesure de programmer des arrestations dans ces mêmes pays.

En France, quatre Français sont soupçonnés d'avoir utilisé ce même logiciel. Selon M6Info, ces personnes ont d'ores et déjà été ont été interpellées et placées en garde à vue, au siège de la police judicaire de Nanterre. En Europe, une trentaine d'arrestations ont été réalisées, dont la plupart ont été confirmées en Allemagne ou bien encore en Suisse.

0258000006633328-photo-smartphone-sondage.jpg

Un logiciel capable d'écouter les conversations

Droidjack est un programme malveillant payant particulièrement curieux. Une fois installé sur un smartphone Android, un pirate est en mesure non seulement de surveiller le comportement du terminal mais également d'autres à proximité. Il ouvrirait ainsi la possibilité d'écouter des conversations, d'utiliser la caméra, d'envoyer des SMS à la place du propriétaire ou même de modifier la localisation du téléphone.

L'ensemble de ces fonctionnalités sont alors réalisées à l'insu de la personne victime. Selon Europol, des analyses techniques de sa division cybercrime (Joint Cybercrime Action Taskforce) ont permis d'aboutir à ces conclusions et aux récentes interpellations. Les autorités précisent avoir également arrêté des revendeurs présumés de Droidjack.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top