Qualcomm veut rattraper le retard d'Android sur le retour haptique d'Apple

24 février 2021 à 14h20
0
qualcomm
© Qualcomm

Qualcomm entend améliorer l'ergonomie des smartphones Android et notamment en ce qui concerne les retours haptiques. À cet effet, la société s'est rapprochée de Lofelt.

Qualcomm domine largement le marché des puces mobiles et ses SoC Snapdragon sont utilisés dans une vaste majorité de smartphones Android. Pour cette raison, le fondeur américain souhaite implémenter nativement les technologies nécessaires permettant de reproduire les mêmes ergonomies que sur iOS.

Un partenariat pour une expérience plus fluide

Selon Engadget qui rapporte l'information, Qualcomm et Lofelt souhaitent concevoir conjointement un framework universel de développement haptique. Puisque ce dernier sera directement embarqué au sein du SoC, il fonctionnera donc au plus bas niveau de manière native pour de meilleures performances.

Les fabricants seront en mesure d'obtenir des droits de licence pour exploiter ce framework et ses interfaces logicielles afin de permettre aux développeurs d'intégrer des retours haptiques au sein de leurs applications ou de leurs jeux mobiles.

Loflet est notamment spécialisé dans les retours haptiques sonores, mais la société estime qu'il y a beaucoup de travail à réaliser pour arriver au niveau d'Apple. Cela concernerait notamment les retours haptiques en temps réel ainsi que la synchronisation exacte entre le retour perçu et l'audio.

Face à ses rivaux, et notamment Samsung ou MediaTek, Qualcomm mise alors sur la qualité de l'expérience, ce qui pourrait lui donner un temps d'avance auprès des constructeurs recherchant toujours plus de performances.

Rattraper les travaux d'Apple

Apple a introduit Core Haptics lors de la conférence WWDC 2019. La technologie prenait alors la suite de 3D Touch, principalement pensé pour la gestion des pressions sur l'écran. En revanche, la technologie n'était fonctionnelle qu'avec un certain type d'écran. Elle reposait donc sur un matériel spécifique.

De son côté, Core Haptics étant une solution logicielle, elle offre davantage de flexibilité et permet aux développeurs de personnaliser des modèles de retours tout en synchronisant le flux audio.

Le retour haptique permet plus globalement d'obtenir une meilleure immersion au sein des applications et plus particulièrement les jeux. Pour cette raison, les composants haptiques travaillent main dans la main avec les interfaces de programmation utilisées pour l'audio et pour la vibration.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

MSI lance un nouveau tout-en-un aux performances d'un PC de bureau
Honor a dans ses cartons le Magicbook V 14, un PC portable sous Windows 11
Apple : l'A15 Bionic aurait dû être plus puissant... mais l'entreprise manque d'ingénieurs
Samsung Display a lancé la production de dalles OLED 90 Hz pour les PC portables
SteelSeries lance les Prime Mini, deux nouvelles souris pour joueurs dotées de commutateurs magnétiques optiques
Samsung réagit enfin aux soupçons d'altérations des SSD 970 EVO Plus
Lexar lance son premier SSD NVMe PCIe 4.0
Thermaltake Tower 100 Mini : la petite brique se fait lingot d'or
Sur le marché des serveurs, Intel essaye de stopper la progression d'AMD en cassant les prix de ses CPU
Une vulnérabilité présente dans un driver HP Omen menace des millions d’appareils de la marque
Haut de page