🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Microsoft met fin au minage de crypto sur ses services

19 décembre 2022 à 14h30
3
Microsoft Logo © JPstock / Shutterstock.com
©JPstock / Shutterstock.com

Microsoft vient de modifier les conditions de licence universelle destinées à l'utilisation de ses services en ligne pour le minage de cryptomonnaies.

Les mineurs de cryptomonnaies utilisant les services en ligne de Microsoft vont ainsi devoir changer leurs pratiques sur Azure.

Le minage est dorénavant interdit, sauf accord exprès

C'est un petit changement qui devrait pourtant avoir de grosses conséquences. Alors que jusque-là, Microsoft avait fait preuve d'une certaine tolérance pour les mineurs qui utilisaient ses services en ligne, la société vient de faire demi-tour en changeant ses conditions de licence universelle.

Ces dernières ont en effet été modifiées le 1er décembre dernier, et interdisent dorénavant le minage. « La politique d'utilisation acceptable a été mise à jour afin d'interdire explicitement le minage de cryptomonnaies dans tous les services en ligne Microsoft, sauf si une approbation préalable écrite est accordée par Microsoft » a fait savoir le géant de Redmond.

Cette politique s'applique à toutes les formes de souscription. Il est ainsi conseillé aux mineurs de « demander l'approbation préalable écrite de Microsoft avant d'utiliser les services en ligne à des fins de minage de cryptomonnaies ».

Le cloud mining de plus en plus en danger ?

Microsoft rejoint ainsi les rangs d'autres géants du cloud qui ont interdit l'activité de minage. Google a déjà mis en place une politique similaire exigeant un accord préalable à toute entreprise de minage, alors qu'Oracle et OVH ont eux définitivement banni cette industrie.

Pour la firme fondée par Bill Gates, ce changement de politique était nécessaire pour protéger ses services des disruptions que peut causer le minage. Elle a ainsi précisé que les mineurs « peuvent souvent être liés à la cyberfraude et aux attaques abusives ».

Le champ des possibles se restreint ainsi de plus en plus pour les adeptes du cloud mining. Une façon de miner des cryptomonnaies particulièrement lucrative, puisqu'elle permet d'extraire de la cryptomonnaie sans avoir besoin d'acheter les (coûteux) équipements nécessaires. Ce sont dans ce cas les datacenters qui sont mis à contribution par le mineur.

Source : Neowin, Microsoft

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Roster1
Quand un arrête, un autre reprends
Bibifokencalecon
[…] jusque-là, Microsoft avait fait preuve d’une certaine tolérance pour les mineurs […]<br /> Je ne sais pas si cela était une forme de tolérance. Microsoft détectait et fermait automatiquement ces comptes de minage (banissement). Ici, il s’agit surtout d’une mise à jour de leur politique d’utilisation.<br /> Le seul usage officiel était pour des projets de tests / expérimentations (notamment des projets de détection ou de R&amp;D). Cela sera toujours possible à condition d’obtenir une approbation Microsoft préalable. MS passe donc de la réactivité à la proactivité pour endiguer le problème.
kroman
Alleluia <br /> Espérons que tout le monde pousse cette nuisance dehors ! Le proof of work devrait être illégal.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Lara Croft bientôt de retour dans une série Tomb Raider !
Samsung dévoile le premier écran plat Mini-LED pour joueurs, et il ne fait pas les choses à moitié
Profitez dès maintenant de ce kit RAM Corsair à son prix le plus pendant les soldes d'hiver !
Epic fail : un voleur se prend en selfie avec un iPhone fraîchement dérobé… et se fait arrêter
Vous avez vu ? L'app Google se fait une beauté sur Android !
Surveillance : comment ces vêtements peuvent vous invisibiliser aux yeux de la reconnaissance faciale
Faites vos valises ! Des hôtels e-sport en Chine s'équipent en GeForce RTX 4090
Sous la pression d’avocats humains, l'intelligence artificielle ne pourra finalement pas plaider
Xavier Niel : pourquoi le fondateur de Free veut investir dans Brut
Comprendre les avantages d'un VPN : voici un guide pour les débutants
Haut de page