HP : 5000 licenciements en plus pour un total de 34 000 suppressions d'emplois

01 juin 2018 à 15h36
0
Le constructeur HP multiplie les licenciements et vient d'annoncer que 5000 postes supplémentaires sont menacés pour un total de 34 000 emplois en passe d'être supprimés.

00AF000003585806-photo-hp-logo-sq-gb.jpg
En mai 2012, le fabricant Hewlett Packard annonçait vouloir supprimer 27 000 postes. Quatre mois plus tard, ce nombre passait à 29 000 dont 7000 licenciements au sein de ses diverses filiales européennes. La société doit en effet subir un ralentissement sur le marché du PC et n'a toujours pas trouvé sa place sur celui du mobile ou de la tablette. Une fois de plus, il semblerait que le groupe souhaite tailler davantage dans ses effectifs.

Le blog Business Insider rapporte en effet un document officiel de HP envoyé à SEC (Securities and Exchange Commission), l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers. Dans ce dernier, le constructeur explique qu'à cause de l'état actuel du marché, la société s'attend à effectuer davantage de suppressions de postes en plus des 29 000 précédemment annoncées pour un total de 34 000 emplois.

Cette vague massive de licenciements devrait coûter au total plus de 4 milliards de dollars, principalement en indemnités. Au 31 octobre dernier, HP avait déjà remercié 24 600 employés. Cette restructuration devrait être achevée fin octobre 2014. A l'heure actuelle HP disposerait de 331 800 employés.


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

4G : Free Mobile, SFR et Bouygues accélérent leur déploiement ?
CES 2014 : Samsung dévoile son Galaxy Camera 2
CES 2014 : Lenovo présente son ThinkPad X1 Carbon
IAM : Orange Business Services rachète Atheos
La plateforme de jeux Zynga accepte le Bitcoin, le cours de la crypto-monnaie s'envole
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page